Macky Sall :
APS
SENEGAL-INFRASTRUCTURES-AMBITION

Macky Sall : "Je veux bâtir un réseau de mobilité qui optimise les coûts des transactions économiques"

Dakar, 28 oct (APS) - Le président de la République, Macky Sall, a redit lundi à Guédiawaye son ambition de "bâtir un réseau de mobilité collective" qui contribuerait à optimiser les coûts des transactions économiques.

"Ainsi à travers la mise en place d’un système de transport public de dernière génération, mon ambition est de bâtir un réseau de mobilité collective qui optimise pour la nation les coûts élevés des transactions économiques", a-t-il dit lors du lancement officiel des travaux du Bus transit rapide (BRT).
 
Le président de la République a lancé officiellement lundi en fin d’après-midi les travaux du Bus Rapid Transit (BRT), Bus à haut niveau de services, qui reliera la gare routière de Petersen (centre-ville) à la préfecture de Guédiawaye, dans la grande banlieue dakaroise.
 
"Le BRT (Bus transit rapide), le Train express régional (TER) en cours d’achèvement, la rénovation du chemin de fer Dakar-Bamako, la réhabilitation du transport collectif urbain public, la construction des ponts à Dakar et des ponts nodaux (….) concurrent tous à la satisfaction de l’objectif de mobilité pour tous", a souligné le président Sall. 
 
Selon Macky Sall, "c’est tout le sens" des investissements "consentis dans la réalisation d’infrastructures routières et ferroviaires de qualité" afférant à sa vision de "renouveau urbain et du développement territorial inclusif et durable". 
 
"De manière spécifique, le projet BRT est emblématique de mon ambition de doter notre pays d’un système de transport multimodal apte à concilier nos objectifs économiques, écologiques et sociales", a déclaré le président de la République. 
 
Le chef de l’Etat affirme que la construction du BRT témoigne de sa volonté "d’asseoir un système de transport moderne, propre et efficace".
 
Macky Sall a insisté sur l’aspect écologique du projet du BRT, qui devrait selon lui contribuer à "améliorer la qualité de l’air", tout en favorisant le report nodal de la voiture particulière vers le transport public.
 
"Avec le BRT, Dakar sera plus vert, plus propre et plus attractif", a promis le président de la République, avant de magnifier "le nouvel élan" porté par les autorités locales de la capitale "pour bâtir une ville créative, prospère et durable" 
 
D’un coût global d’environ 300 milliards de FCFA, le BRT possèdera un parc riche de 144 bus articulés, qui transporteront jusqu’à 300.000 voyageurs par jour, avec un temps de parcours réduit de moitié entre la banlieue et le centre-ville de Dakar, indique un document de présentation.
 
La première ligne pilote de bus sur voies réservées s’étendra sur une longueur de 18,3 km pour un temps de parcours estimé à 45 minutes, soit une réduction de moitié pour un trajet qui dure habituellement 95 minutes, lit-on encore.
 
La ligne pilote ira de la Gare routière de Petersen à Guédiawaye, ajoute le texte, soulignant que la proportion de la population régionale pouvant accéder par ce biais au centre-ville en moins de 60 minutes augmentera de 12%, passant de 57% à 69%. 
 
Le BRT circule sur des voies réservées et consiste en "un système de Transport Collectif en Site Propre (TCSP), à l’image d’un tramway", selon une source gouvernementale.
 
Le tracé du BRT dessert 23 stations fermées, précise-t-on de même source.
 
BHC/BK