Macky Sall a lancé, à Rufisque, la première phase de PROMOVIL
APS
SENEGAL-URBANISATION

Macky Sall a lancé, à Rufisque, la première phase de PROMOVIL

Dakar, 20 juil (APS) - Le président de la République, Macky Sall a procèdé, mardi en début de soirée, au lancement du Programme de modernisation des villes du Sénégal (PROMOVIL), à Rufisque.

 
Financé à hauteur de plus de 200 milliards de francs CFA , dans sa première phase, par l’Etat avec le concours de la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque islamique de développement (BID), PROMOVIL va couvrir toutes les grandes villes du Sénégal.
 
La phase pilote va concerner les communes de Yeumbeul Nord, Yeumbeul Sud, Keur Massar, Pikine, Guédiawaye, Thiès, Mbour, Kaolack, Médina Gounass, Diourbel, Louga, Saint Louis, Matam, Ziguinchor, Kolda, Tambacounda et, Rufisque.


"J’ai pris l’option de mettre en œuvre plusieurs programmes et projets de modernisation de nos villes, afin d’améliorer la qualité de vie, le dynamisme des relations et la compétitivité, facteurs d’attractivité des territoires", a déclaré le chef de l’Etat au lancement de PROMOVIL.

 
Macky Sall a indiqué que c’est le sens du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), du PUMA et du PROMOVIL, ajoutant que ces trois programmes "forment ensemble le levier privilégié de valorisation des potentialités de nos territoires".

 
"Le programme PROMOVIL a pour objectif d’impulser une dynamique de croissance économique endogène, intégrée et soutenue à travers une démarche qui prend en compte la sécurité, l’emploi, la mobilité, la résilience aux changements climatiques, l’équité et la cohésion sociale", a soutenu le chef de l’Etat.
 
Il a affirmé que le PROMOVIL est "en parfaite cohérence avec la politique d’aménagement du territoire, contribuera, ainsi, à améliorer la gouvernance urbaine et à restaurer l’armature de nos communes en particulier celles qui sont les chefs-lieux de capitale départementale".
 
Le président de la République a annoncé la réalisation de 10 km de route à l’intérieur des quartiers de Rufisque, les travaux vont concerner l’éclairage moderne, un réseau d’assainissement le long du réseau routier et un aménagement paysager sur les grandes places publiques de la ville.

Il a aussi annoncé le démarrage imminent des travaux d’aménagement et d’élargissement de la route qui mène à l’hôpital Youssou Mbargane en 2x2 voies. Ces travaux financés par la Banque mondiale vont durer huit mois.
 
"Le coût global des investissements pour les travaux d’infrastructures routières à Rufisque s’élève à environ 6 milliards de frs CFA et génèreront un nombre important d’emplois pour les jeunes", a dit le président Sall.

Par ailleurs, a informé le chef de l’Etat, "Rufisque qui fait partie du programme d’assainissement de dix villes au Sénégal verra la réalisation de 21.4 km de réseau routier, la mise en place de 2500 branchements sociaux, la construction d’une nouvelle station de pompage appelée station de l’Est, la réhabilitation de trois stations de pompage existant, le renforcement de la capacité de la STEP (Station de Traitement et d’Epuration) et la construction de 50 édicules publics".
 
BHC/MF/PON