Près de 18 milliards de francs du Fonds Koweitien pour financer la route Goudiry-Kidira
APS
SENEGAL-KOWEIT-COOPERATION

Près de 18 milliards de francs du Fonds Koweitien pour financer la route Goudiry-Kidira

Dakar, 12 mars (APS) – Le gouvernement sénégalais a signé jeudi avec le Fonds Koweitien de développement économique arabe (FKDEA) un accord complémentaire de prêt portant sur près de 18 milliards de francs pour le financement de la réhabilitation de la route Goudiry-Kidira, dans la région de Tambacounda (Est), a constaté l’APS.

L’accord de coopération signé dans la capitale sénégalaise par le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et le directeur général-adjoint du FKDEA, Nedhal Alolayan, constitue un complément à celui signé en octobre 2017.

"La route Goudiry-Kidira est un tronçon important de l’axe routier Tambacounda-Kidira-Bakel, un pan non négligeable du corridor Bamako-Dakar par le Nord", a- fait remarquer Amadou Hott.

Il a assuré que sa réhabilitation permettra de garantir un meilleur niveau de service du réseau routier existant et faciliter l’accès aux capitales régionales (Bakel) et aux pays limitrophes.

Hott a notamment listé des aménagements et réalisations connexes tels que des pistes de désenclavement, des cases de santé, des forages et des murs de clôture d’écoles.

Il s’est réjoui du fait que le Sénégal soit un partenaire privilégié du Fonds Koweitien avec un cumul de financements de 250 milliards de francs obtenus de cette agence depuis 1976. Selon Hott, le Sénégal est le premier partenaire du du FKDEA dans la sous-région ouest-africaine.

"Le projet proposé vise à soutenir le développement économique et social en améliorant les liens entre les régions orientales du Sénégal et les régions restantes du pays et les pays voisins", a de son côté souligné le directeur général-adjoint du Fonds Koweitien.

Nedhal Alolayan a rappelé que le projet comportait également des services d’appui institutionnel et de conseil pour la supervision de la construction des ouvrages.

"Le prêt couvrira environ 49% du coût total du projet devant être exécuté sur quatre ans. Le reste du financement serait couvert par le gouvernement du Sénégal", a ajouté Nedhal Alolayan.


DS/AKS