Appel à la consolidation des résultats du Projet pistes communautaires
APS
SENEGAL-INFRASTRUCTURES

Appel à la consolidation des résultats du Projet pistes communautaires

Dakar, 11 mai (APS) – Le directeur de cabinet du ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Alassane Mbengue a souligné, jeudi, la nécessité de se mobiliser davantage afin de consolider les résultats du Projet pistes communautaires (PPC) et dépasser les difficultés auxquelles il reste confronté.


 
"J’appelle donc l’équipe du projet, le secrétaire exécutif à maintenir la dynamique partenariale, à renforcer la démarche qualité, mais aussi et surtout, à hausser le rythme des prévisions, car nous devons […] tout mettre en œuvre pour arriver aux meilleurs résultats possibles pour le Projet pistes communautaires (PPC)", a-t-il déclaré. 
 
Il s’exprimait à l’occasion de l’atelier national de restitution des résultats de la revue à mi-parcours du PPC en rapport avec le Programme national de développement local (PPC/PNDL). Un programme qui, à l’en croire, apporte une contribution très significative et très appréciée.
 
Il a appelé à mettre correctement en œuvre les recommandations de la présente revue à mi-parcours, estimant que la coordination du projet, avec l’appui de l’ensemble des parties prenantes, parviendra à relever le défi.
 
Le PPC/PNDL a véritablement permis une meilleure polarisation des infrastructures socio–économiques, ainsi qu’une grande connectivité entre les zones de production et les marchés, en plus d’avoir généré de nombreux emplois dans les territoires de sa zone d’intervention, a affirmé Alassane Mbengue. 
 
En outre, à travers les centaines de kilomètres de pistes réalisées et de pistes réhabilitées, le PPC /PNDL a fortement amélioré la mobilité dans et entre les territoires bénéficiaires, a-t-il indiqué.
 
Il a souligné aussi que "le projet a aussi favorisé le stockage et l’écoulement de la production, le déroulement d’activités commerciales, l’accès aux services sociaux-économiques, permettant ainsi de renforcer la solidarité intercommunale […]".
 
Selon lui, le PPC /PNDL peut donc être considéré comme un facteur de promotion de l’intercommunalité, faisant donc la preuve de son efficacité, des impacts positifs sur la santé, l’emploi, l’aménagement du territoire, l’aménagement.
 
"Les résultats du PPC/PNDL sont globalement satisfaisants, mais il faut constamment avoir le souci d’améliorer la mise en œuvre, car à dix-huit mois de la clôture du projet, il reste encore du travail à faire pour atteindre l’objectif poursuivi", a-t-il fait remarquer.

Il a précisé qu’"il y a des contraintes qu’il faut régler dans les meilleurs délais, notamment la question de la contrepartie de l’Etat […]".
 
Toutefois, Alassane Mbengue a réitéré la volonté des autorités de "tout mettre en œuvre pour surmonter ces difficultés, afin de permettre notamment la réalisation d’ouvrages d’accompagnement indispensables à la réussite du PPC".

ABF/ASG/PON