Le chef d’Etat confie à la CDC 30 hectares de l’aéroport de Yoff
APS
SENEGAL-GOUVERNEMENT-DECISION

Le chef d’Etat confie à la CDC 30 hectares de l’aéroport de Yoff

Dakar, 24 juin (APS) - Le président de la République a confié à la Caisse des dépôts et des consignations (CDC) une assiette foncière de 30 hectares se trouvant à l’aéroport de Yoff, à Dakar, annonce le dernier communiqué du conseil des ministres.

Lors de la réunion hebdomadaire des membres du gouvernement, mercredi, ‘’le président de la République a (…) informé le conseil [des ministres] de sa décision de confier l’assiette foncière disponible de 30 hectares à l’aéroport de Yoff à la Caisse des dépôts et des consignations’’.

Selon le texte, Macky Sall a pris cette décision pour ‘’renforcer l’aménagement durable et la valorisation équitable’’ des terres en question, ‘’à travers des offres publiques d’aménagement et de vente répondant aux principes de transparence et de rentabilité pour l’Etat’’.

Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a dit à la RTS1 que les 30 hectares confiés à la CDC peuvent rapporter à l’Etat 60 milliards de francs CFA.

L’Etat va continuer à utiliser l’aéroport de Yoff, très peu fréquenté depuis l’ouverture de l’aéroport international Blaise-Diagne en 2018.

La décision prise par Macky Sall de confier ces terres à la CDC survient à la suite de la polémique à propos d’acquisitions de terres dénoncées par des militants de la société civile. Ces derniers reprochent à l’Etat de vendre ou de laisser des promoteurs immobiliers vendre des terres du littoral, lesquelles, selon eux, ne doivent faire l’objet d’aucune transaction.

La CDC est un organisme public chargé d’accomplir des ‘’missions de service d’intérêt général’’, dont le financement du logement social, des travaux d’équipement des collectivités territoriales et de la politique de la ville.

BHC/ESF/ASG