L’échangeur de l’Emergence sera rebaptisé en hommage à l’homme d’affaires Aliou Sow
APS
SENEGAL-INFRASTRUCTURES-DECES-DECISION

L’échangeur de l’Emergence sera rebaptisé en hommage à l’homme d’affaires Aliou Sow

Dakar, 27 août (APS) - L’échangeur de l’Emergence, l’un des joyaux de Dakar en matières d’infrastructures routières, sera rebaptisé pour porter le nom du milliardaire sénégalais Aliou Ardo Sadio Sow, le fondateur de la Compagnie sahélienne d’entreprises (CSE), décédé mercredi à l’âge de 83 ans, a annoncé dimanche le président Macky Sall. ’’Aliou Ardo Sadio Sow mérite que le pont de l’Emergence, l’une des œuvres majeures que nous avons réalisées avec son entreprise, puisse porter désormais son nom. J’en ai pris la décision’’, a déclaré M. Sall lors des obsèques du fondateur de la CSE.


 


Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et plusieurs personnalités sénégalaises, dont le Premier ministre Mahammed Dionne, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, et le président du Haut Conseil des collectivités territoriales, Ousmane Tanor Dieng, étaient présents à la cérémonie funéraire.


Des chefs religieux, des employés de la CSE et de nombreux Dakarois anonymes ont pris part aux obsèques d’Aliou Ardo Sadio Sow, plus connu de ses compatriotes sous le nom d’Aliou Sow.


’’Avec tout le secteur privé de notre pays, nous procéderons ensemble au baptême du pont Aliou-Ardo-Sadio-Sow’’, a dit Macky Sall devant la foule venue très nombreuse aux obsèques suivies de l’enterrement du défunt au cimetière musulman de Yoff, à Dakar.


L’échangeur de l’Emergence, l’une des principales infrastructures routières construites à Dakar par le régime du président Sall, a été réalisé par la CSE.


Il a coûté ’’plus de sept milliards de francs CFA’’ à l’Etat du Sénégal.


L’ouvrage est un trait d’union de trois communes d’arrondissement de la banlieue dakaroise : Grand-Yoff, les Parcelles Assainies et la Patte d’Oie.


Il facilite la mobilité des populations entre Dakar, l’aéroport Léopold-Sédar-Senghor et la banlieue de Dakar.


Le pont Sénégal-92, construit dans le cadre des préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations de football organisée en 1992 au Sénégal, a été reconstruit en 2015-2016. En procédant à la réception de l’ouvrage en 2016, le président Macky Sall l’a rebaptisé pont de l’Emergence.


Aliou Sow, décédé à Paris des suites d’une longue maladie, a fondé en 1970 la Compagnie sénégalaise d’entreprises, qui deviendra six ans plus tard la Compagnie sahélienne d’entreprises. La CSE est l’une des principales entreprises du bâtiment et des travaux publics au Sénégal.


Ingénieur de formation, Aliou Sow a beaucoup investi dans le génie civil, la finance, le bâtiment et les travaux publics, au Sénégal et dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, dont le Burkina Faso, le Cameroun, la Gambie, le Mali et le Liberia.


Le milliardaire sénégalais était apprécié pour sa générosité. Il menait des initiatives sociales au profit de ses compatriotes.


Aliou Sow a entamé sa carrière d’ingénieur chez le groupe pétrolier Shell avant de participer en 1970 à la création de la Compagnie sénégalaise d’entreprises,


Remplacé à la tête de la CSE par son fils Oumar, il gardait encore un œil sur l’évolution de la société. Il est aussi le père de l’homme d’affaires Yérim Sow, qui dirige le groupe Teyliom Properties, spécialisé dans la gestion immobilière.


P.-S.


BHC/ESF





BHC/ESF