L’axe Kaffrine-Nganda réceptionné par Macky Sall
APS
SENEGAL-TANSPORT-INFRASTRUCTURE

L’axe Kaffrine-Nganda réceptionné par Macky Sall

Nganda (Kaffrine), 30 mai (APS) - Le chef de l’Etat Macky Sall a procédé samedi tard dans la soirée à l’inauguration du tronçon routier reliant Kaffrine à Nganda et long de 35 km, a constaté l’APS.
 
Après avoir assisté à la cérémonie officielle de l’inauguration de l’hôpital régional Thierno Birahim Ndao de Kaffrine (centre), le président Sall et sa délégation ont rallié Nganda.
 
Malgré l’heure tardive et la nuit, Macky Sall a tenu à faire le déplacement jusqu’à Nganda, commune située à une trentaine de kilomètres de Kaffrine, la capitale régionale. 
 
Le cortège présidentiel a été accueilli dans une ambiance festive par les populations le long du trajet.
 
Massées le long de la nouvelle route bitumée, elles sont restées des heures à attendre la délégation présidentielle. 
 
Les populations des villages et hameaux traversés par l’infrastructure routière ont à leur manière remercié le chef de l’Etat, en lui réservant un accueil chaleureux. 
 
Le bitumage du tronçon Kaffrine-Nganda était une longue doléance des populations, cet axe routier en direction de la Gambie étant l’une des plus empruntées de la région de Kaffrine.
 
La piste était faiblement aménagée, rendant difficile la circulation pour les usagers surtout durant la saison des pluies. 
 
Ils faisaient des heures pour rallier Kaffrine à Nganda, trajet pourtant distant d’une trentaine de kilomètres seulement.
 
Cette route est désormais revêtue avec du béton bitumineux, avec une fondation en couche latérite crue et une couche de base en latérite améliorée en ciment.
 
Quelques aménagements connexes ont également été réalisés dans le cadre de la construction de la route Kaffrine-Nganda. 
 
Il s’agit de clôtures d’écoles le long de la route et de l’aménagement de la gare routière de Nganda.

De même que des ouvrages hydrauliques (dalots) et un kilomètre d’assainissement ont été raalisés à Kaffrine, grâce à l’Office national de l’assainissement (ONAS). 
 
D’un coût de 11 milliards 302 millions 879.438 francs CFA, l’infrastructure routière a été réalisée par Jean Lefebvre Sénégal, sous la supervision du CEREEQ, Centre expérimental de recherches et d’études pour l’équipement.
 
BHC/MF/MNF/BK