Des jeunes réclament le bitumage de l’axe Mbirkelane-Mabo
APS
SENEGAL-TRANSPORT-INFRASTRUCTURES

Des jeunes réclament le bitumage de l’axe Mbirkelane-Mabo

Mabo (Mbirekelane), 7 mars (APS) – Les jeunes de la commune de Mabo, une locaité du département de Mbirekelane (Kaffrine, centre), ont réclamé, samedi, le bitumage de l’axe Mbirkelane-Mabo qui, selon, eux est une "nécessité vitale’’.
 
‘’Nous réclamons le bitumage de l’axe Mbirkelane-Mabo qui pour nous est devenu une nécessité vitale. C’est une forte demande socio-économique’’, a lancé leur représentant, Eladji Babou Ka.

Il s’exprimait lors d’un point de presse, en présence du coordonnateur départemental de la convergence des jeunesses républicaines (COJER) de Mbirekelane, Bocar Ndiaye.
 
Selon lui, ‘’les populations de Mabo, particulièrement les malades référés au district sanitaire de Mbirekelane, sont confrontés à d’énormes difficultés pour [parcourir] cette route qui occasionne des dommages irréparables [chez] des victimes’’.
 
‘’La route Birkelane-Mabo est totalement dégradée et est devenue impraticable. Les commerçants, éleveurs et agriculteurs de cette zone devenue très enclavée, ont tous les problèmes du monde pour évacuer leurs produits vers les villes’’, a-t-il déploré.
 
‘’En traversant les 25 kilomètres de l’axe Mbirkelane-Mabo, nous sommes obligés de faire quatre heures d’horloge de route, ce qui en temps normal ne devait pas dépasser 30 minutes’’, a fait observer Eladji Babou Ka, par ailleurs coordonnateur de la convergence des jeunesses républicaines (COJER) de Mabo.
 
Selon lui, ‘’la commune de Mabo polarise 76 villages, mais seules deux localités, le chef-lieu de la commune et le village de Keur –Eladji Babou Dia, sont électrifiées’’.

"L’accès à l’eau est difficile dans certains villages de la commune de même que l’accès aux soins de santé de qualité’’, a-t-il déploré.

MNF/ASG