ACTUALITES
    SONACOS lance un programme de contractualisation pour sécuriser son approvisionnement en graine
    APS
    SENEGAL-ECONOMIE

    SONACOS lance un programme de contractualisation pour sécuriser son approvisionnement en graine

    Keur Demba Fall (Louga), 9 sept (APS) - Quelque 800 tonnes de semences d’arachide ont été distribuées aux paysans sénégalais par la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS à travers le programme de contractualisation initié avec les producteurs afin de sécuriser son approvisionnement en graine, a déclaré, jeudi à Keur Demba Fall (Louga), son Directeur général, Modou Diagne Fada.
     
    M. Diagne Fada a expliqué le programme de contractualisation qui lie sa structure aux producteurs au terme d’une visite effectuée dans des champs d’arachides bénéficiaires à Ndiengue Diaw dans la commune de Thiolome Fall (Kébémer) et Keur Demba Fall dans la commune de Kelle Gueye(Louga). 
     
    La SONACOS a mené un programme de contractualisation avec les producteurs, les associations de producteurs, les coopératives et autres GIE de l’ensemble du pays. Il consiste à fournir des semences de qualités aux paysans qui, une fois la récolte terminée, vont rembourser la semence et vendre le reste de leur production à la SONACOS.
     
    "Aujourd’hui, nous sommes dans les départements de Louga et Kébémer. Nous sommes au contact des populations, des paysans pour regarder l’état de la végétation, des cultures et l’état d’évolution du programme de contractualisation, mais aussi pour encourager les producteurs à venir vendre à la SONACOS après la récolte’’, a-t-il expliqué. 
     
    Selon M. Diagne Fada, ‘’le problème’’ de la SONACOS est lié à la disponibilité de l’approvisionnement en graines, en matière première pour pouvoir faire de l’huile et des tourtereaux d’arachide destinés à l’aliment de bétail. 
     
    Pour tenter d’apporter une solution à ce problème, la SONACOS a distribué "dans l’ensemble du pays près de 800 tonnes de semences’’, dans la phase test de ce programme et espère ‘’faire de meilleurs résultats à la prochaine campagne 2021-2022, a-t-il fait savoir.
     
    Le DG de la SONACOS espère ainsi à travers cette contractualisation que les producteurs vont rembourser la dette de semence, à la fin de l’hivernage et ensuite vendre à sa société, l’excèdent d’arachide obtenu.
     
    "Ces mêmes producteurs ayant trouvé leurs intérêts dans le programme vont essayer de sensibiliser les autres paysans pour qu’ils vendent à la SONACOS leurs productions pour que l’année suivante, nous puissions étendre nos tentacules un peu partout", a ajouté Modou Diagne Fada. 
     
    Il a rappelé que ‘’l’objectif est de démarrer une opération test par un ou plusieurs producteurs, mais l‘année prochaine, de multiplier par 10 le nombre de producteurs intéressés par le programme’’.
     
    ‘’Si nous augmentons les superficies emblavées d’année en année, il n’y a pas de raison de ne pas arriver à sécuriser au moins l’approvisionnement en graine de la SONACOS. Si nous avons la matière première nous pourrons produire de l’huile en quantité suffisante, ce qui va impacter sur les prix aux consommateurs et sur l’élevage", a-t-il assuré.
     
    Les producteurs bénéficiaires de Ndiengue Diaw et Keur Demba Fall saluent le programme
     
    A Ndiengue Diaw dans la commune de Thiolome Fall dans le département de Kébémer, Cheikhoul Khadim Fall, propriétaire de champs se félicite de cette initiative de la SONACOS.
     
    "La SONACOS nous a fourni des semences, au début j’avais des doutes sur la qualité des graines, mais une fois que nous les avons semées, nous avons constaté qu’elles sont de bonnes qualités. Notre saison des pluies a démarré le 5 août et déjà nous avons grand espoir de faire de bonne récoltes’’, a-t-il dit.
     
    Même si l’année dernière, il a plu plus tôt et plus, Cheikhoul Khadim Fall mise beaucoup sur cette saison et espère poursuivre cette collaboration avec la SONACOS. "C’est grâce à elle que j’ai pu cultiver mon champ de 5ha avec les 300 kilos de semences reçus", a-t-il ajouté.
     
    A Keur Demba Fall, Abdou Lakhat Mbacké adhère à l’avis de son collègue producteur. 
     
    "Si tous les producteurs s’organisaient à créer dans leurs localités des points de collecte d’arachides pour les vendre l’arachide à la SONACOS, ce serait beaucoup plus bénéfique pour les pays et permettrait à la SONACOS de produire de l’huile en quantité et nous retourner les semences de qualité", a-t-il soutenu
     
    Selon lui, ce programme est une solution aux difficultés des producteurs et de la SONACOS. 
     
    La SONACOS a collecté lors de la campagne de 2020-2021, près de 65000 tonnes d’arachide. Louga est la région qui en a collecté le plus. Elle est suivie de Kolda et Ziguinchor. Lors de la précédente campagne, seuls 28000 tonnes d’arachide avaient été collectées par la SONACOS.
     
    Pour la prochaine campagne, les autorités de la SONACOS espèrent progresser davantage grâce à la collaboration des producteurs et du programme de contractualisation. 

    SK/ASB/AKS