Parc industriel de Diamniadio : le vice-président chinois invite à réfléchir sur une stratégie en direction des entreprises
APS
SENEGAL-CHINE-INDUSTRIE

Parc industriel de Diamniadio : le vice-président chinois invite à réfléchir sur une stratégie en direction des entreprises

Dakar, 7 mai (APS) - Le vice-président de la République populaire de Chine, Li Yuanchao, a invité dimanche les autorités sénégalaises à réfléchir sur une stratégie pouvant leur permettre d’attirer davantage d’entreprises au parc industriel de Diamniadio, la "nouvelle ville’’ en construction à la sortie de Dakar.
 
"Après avoir visité ce parc industriel, je pense que le président sénégalais Macky Sall a fait un choix pertinent de construire cet édifice. Un travail remarquable a été réalisé concernant la conception, la construction et aussi l’élaboration de politiques de règlementation’’, a fait observer le vice-président chinois.
 
"Maintenant, a-t-il ajouté, il faut réfléchir sur la manière et les moyens d’attirer davantage d’entreprises qui vont s’installer dans ce parc", a-t-il dit en présence du Premier ministre Mahammad Dionne et de plusieurs officiels sénégalais.
 
Li Yuanchao a visité le parc industriel de Diamniadio construit par une entreprise chinoise, dans le cadre d’une visite officielle de trois jours qu’il a entamée samedi au Sénégal.
 
Le parc industriel de Diamniadio peut attirer davantage d’entreprises si les autorités sénégalaises parviennent à faire sa promotion en se dotant d’un "cadre règlementaire intéressant" et en proposant "des services de grande qualité". Le vice-président chinois a également suggéré la mise en place de "mécanismes d’incitation et d’encouragement".
 
"De notre côté, nous encouragerons les entreprises chinoises à s’installer dans ce parc", a assuré Li Yuanchao.
 
Depuis la visite du président Macky Sall en Chine, en février 2014, le gouvernement sénégalais "a mis toutes les dispositions pour réaliser cette première phase du parc industriel en s’inspirant des modèles chinois", a souligné le ministre de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye.
 
"Nous avons fini la première phase avec la construction de quatre bâtiments industriels et d’un building administratif qui va regrouper beaucoup de services", a-t-il indiqué.
 
Le ministre Aly Ngouille Ndiaye a assuré que ’’toutes les dispositions’’ avaient été prises pour lancer ce projet, en particulier après l’élaboration et l’adoption de "lois sur les zones spéciales".
 
"Nous avons reçu beaucoup de demandes, il nous reste à faire passer les décrets sur les zones économiques spéciales pour que ce parc soit zone économique spéciale. Après, c’est la sélection des entreprises qui vont s’installer", a dit M. Ndiaye.
 
BHC/BK