Une baisse de 10% sur le prix de l’électricité au premier bimestre de 2017 (Macky Sall)
APS
SENEGAL-NOUVELAN-MESSAGE-ENERGIE

Une baisse de 10% sur le prix de l’électricité au premier bimestre de 2017 (Macky Sall)

Dakar, 31 déc (APS) – Le président de la République Macky Sall a annoncé une baisse de 10% sur le prix de l’électricité, à compter du premier bimestre de 2017, ce qui devrait représenter un gain de 30 milliards de francs CFA en faveur des consommateurs.
 

"(...) j’ai le plaisir de vous annoncer une baisse de 10% sur le prix de l’électricité, à compter du premier bimestre 2017, dont les modalités seront fixées par la Commission de Régulation du Secteur de l’Electricité’’, a-t-il dit dans son message de nouvel an.
 
Evoquant les acquis notés dans le secteur de l’énergie, le chef de l’Etat a indiqué que "cette baisse représentera un gain de 30 milliards en faveur des consommateurs".
 
"Mieux, a poursuivi le président Sall, grâce à nos récentes découvertes de gaz et de pétrole, de nouvelles opportunités s’offrent à notre pays d’assurer son indépendance énergétique".
 
Il a déclaré que l’exploitation prochaine de ces importantes ressources ’’exige, dès à présent, une préparation sérieuse, méthodique, et sereine", soulignant à cet effet la mise en place d’un Comité d’Orientation stratégique du pétrole et du gaz, le COS-PETROGAZ.
 
Cette instance multisectorielle ’’est chargée d’assister le président de la République et le gouvernement dans la définition des meilleures stratégies pour favoriser l’exploitation transparente et optimale de nos ressources pétrolières et gazières, au bénéfice des générations actuelles et futures", a t-il rappelé.
 
Macky Sall dit aussi avoir décidé de créer un Institut national du Pétrole et du Gaz pour doter le Sénégal ’’des meilleures expertises dans les différents métiers du pétrole et du gaz’’.
 
"Dans le secteur de l’énergie, autre pilier du PSE, nos efforts de redressement portent leurs fruits. Grâce aux mesures vigoureuses d’assainissement dans la gestion, la SENELEC qui accusait des pertes cumulées de plusieurs milliards, affiche un exercice bénéficiaire pour la troisième fois consécutive depuis 2014", a-t-il dit.
 
Le président Sall a fait part d’une "nette amélioration" dans la fourniture de l’électricité, en signalant de "912 heures en 2011, le temps moyen annuel de coupure a été réduit à 73 heures en 2016".
 
Il a ajouté que la SENELEC a mis en service 270 MW additionnels, en 2016 , soit plus de la moitié de ses capacités cumulées en 2015, qui étaient de 510 MW.
 
Selon lui, ces acquis ont permis d’améliorer considérablement la qualité du service et de donner à des milliers de Sénégalais l’accès à l’électricité.
 
"Ces efforts seront consolidés. Après la mise en service des centrales solaires de Bokhol et Malicounda, six autres projets d’énergie solaire et éolienne seront achevés d’ici 2018, confortant ainsi notre politique de mix énergétique", a promis le chef de l’Etat.
 
 

ASB/OID