Pire : Amadou Sy rappelle la nécessité d’électrifier Mbar Diop et Mbar Ndiaye
APS
SENEGAL-ELECTRICITE

Pire : Amadou Sy rappelle la nécessité d’électrifier Mbar Diop et Mbar Ndiaye



Thiès, 15 nov (APS) - Le gouverneur de la région de Thiès, Amadou Sy, a plaidé mardi pour l’électrification des villages de Mbar Diop et Mbar Ndiaye, délocalisés à Pire après l’intégration de leur territoire initial dans le périmètre d’exploitation des Industries chimiques du Sénégal (ICS).

‘’Pour la question de l’électricité [à Pire], le seul problème se situe au niveau des villages de Mbar Diop et Mbar Ndiaye, qui étaient [dans la commune de Méouane] sur le site des ICS [et] qui ont été déplacés’’, a-t-il dit.


Il s’exprimait au terme de la réunion du Comité régional de développement (CRD) consacrée aux préparatifs de la 115 ème édition du gamou de Pire, prévue le 16 décembre prochain.


Les populations expropriées ont été relogées par les ICS sur
un site de 25 hectares, dans la commune de Pire avec une indemnité financière de 7 milliards de FCfa.


Au total, près de 300 maisons devaient être construites sur le nouveau site avec toutes les infrastructures sociales de base (école, mosquée, espace de loisirs pour les jeunes. Il avait aussi été convenu d’y construire un poste de gendarmerie et un poste de santé.


Le nouveau quartier de Pire devait bénéficier d’une voirie et être raccordé à l’eau et à l’électricité. Mais selon M. Sy, si les déplacés ‘’ont construit de jolies bâtisses’’, il reste qu’’’ils n’ont pas d’électricité’’, car ne faisant pas partie de la zone d’extension. Pour le gouverneur de Thiès, c’est un ‘’paradoxe de voir des maisons R+2, R+3, etc., sans électricité’’.


‘’Nous pensons que c’est une zone qui, de par la richesse des
bâtiments qui y sont construits, de par sa proximité avec Pire’’, mérite d’être électrifiée. Et c’est pour cette raison que nous avons toujours demandé au niveau de la SENELEC, l’extension’’, a-t-il expliqué.


‘’Cette question de l’électrification de Mbar Diop et Mbar Ndiaye faisait partie des conditions qui nous étaient fixées au moment du déplacement  et je pense que les ICS devront nous y aider. Nous allons voir avec le ministre chargé de l’Energie’’, a-t-il déclaré.


FD/ASG