Projet pétro-gazier de Sangomar : démarrage de la campagne de forage le 30 juin (Woodside)
APS
SENEGAL-ENERGIES-EXPLOITATION

Projet pétro-gazier de Sangomar : démarrage de la campagne de forage le 30 juin (Woodside)

Thiès, 21 mai (APS) - La compagnie Woodside Energy démarre, le 30 juin, la campagne de forage des 23 puits prévus sur le champ pétro-gazier de Sangomar, a annoncé vendredi à Thiès son directeur adjoint Cheikh Guèye.

’’La campagne de forage commence le 30 juin’’, a notamment dit M. Guèye dans sa présentation lors d’une réunion d’information, à la gouvernance de Thiès, sur les projets pétroliers et gaziers, sous la présidence du ministre du Pétrole et des Energies Sophie Gladima.

La joint-venture regroupant les sociétés australiennes Woodside et FAR, d’une part et sénégalaise Pretrosen, d’autre part, prévoit d’entreprendre une ’’campagne soutenue de forage et de complétion dans le cadre du développement qui comprendra le forage (…) 23 puits de production, d’injection et de gaz’’, note un document de Woodside.

’’La réinjection de gaz et d’eau permettra de maximiser la récupération du pétrole et de stocker le gaz dans les réservoirs pour une utilisation future’’, poursuit la société, selon laquelle, l’opération de forage sera menée à l’aide de deux navires.

Il est prévu d’installer sur le champ de Sangomar large de 400 km2, une unité autonome flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO), d’une capacité de 100.000 barils par jour et des infrastructures sous-marines.

Des hélicoptères assureront la navette du personnel entre Dakar et la plateforme.

L’approvisionnement et la logistique, notamment les transferts de biens et consommables se feront depuis la base logistique située au port autonome de Dakar.

M. Guèye a considéré cette rencontre à l’initiative du ministère de tutelle comme une occasion, puisque Woodside s’apprêtait à tenir à Thiès une réunion dans ce sens.

Selon lui, des lettres ont déjà été envoyées à cet effet aux gouverneurs des régions de Fatick, Thiès et Dakar, zones d’intervention de la société.

Ces rencontres avec les collectivités et l’administration seront des tribunes pour aborder les griefs communautaires, ainsi que toute la politique sociale et environnementale de Woodside, a laissé entendre le responsable.

Woodside entend mettre en œuvre un ‘’programme massif d’investissement dans les communautés’’, a-t-il noté, disant attendre sa validation par les autorités pour donner plus de détails.

La compagnie qui entend aussi consolider les capacités de l’Etat et de Petrosen, organisera des sessions de renforcement des capacités des acteurs de l’administration afin de leur permettre de mieux suivre ce qui se fait, a expliqué Cheikh Guèye.

Dans ce même sillage, la société pétrolière va soutenir l’Institut national du pétrole et du gaz (INPG), avec lequel il est prévu la signature d’un un protocole sur trois ans.

Le premier baril de pétrole sénégalais est attendu en 2023, pour des réserves estimées à environ 630 millions de barils, sur le seul champ de Sangomar, une des quatre découvertes du pays.

ADI/OID