La construction de la centrale solaire de Bokhol achevée à 80 % (ministre)
APS
SENEGAL-ENERGIE-INFRASTRUCTURES

La construction de la centrale solaire de Bokhol achevée à 80 % (ministre)

 
Dagana, 11 août (APS) - Le ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall, s’est réjoui jeudi de l’achèvement à 80 % des travaux de construction de la centrale solaire de Bokhol, dans le département de Dagana (nord).
 
"Nous félicitons les promoteurs de ce projet d’avoir très rapidement posé la première pierre et lancé les travaux de construction de la centrale solaire. A ce jour, nous sommes à 80 % de réalisation", a-t-il indiqué à des journalistes lors d’une visite sur le site.
 
Cette centrale érigée sur 35 hectares est constituée de 76 000 panneaux de 265 watts chacun. Sa mise en service prévue en octobre permettra d’injecter 20 mégawatts supplémentaires dans le réseau de distribution de la Société nationale d’électricité (SENLEC), a notamment affirmé Mamadou Saliou Sow, directeur de la société en charge des travaux.
 
L’énergie qui sera produite à partir de cette centrale solaire sera livrée à SENELEC suivant un contrat d’achat de vingt ans et devrait permettre à la société de couvrir les besoins de 18 000 ménages, a souligné M. Sow.
 
L’infrastructure dont la réalisation a coûté 17 milliards de francs CFA est le fruit d’un partenariat public-privé suivant un schéma de capitalisation faisant en sorte que 45 % des revenus tirés des investissements réalisés resteront au Sénégal, selon ses promoteurs.
 
Il s’agit d’un partenariat entre la Caisse des dépôts et de consignation du Sénégal (CDC) et des investisseurs privés locaux et internationaux souhaitant tirer profit du potentiel africain en matière de projets d’énergie renouvelable, lit-on dans un communiqué de presse.
 
La CDC qui a contribué à hauteur de 3, 2 milliards de francs CFA dans ce montage financier détient 33 % du capital, à côté d’autres investisseurs sénégalais.
 
"Nous n’avons pas hésité à participer à la réalisation de ce projet à fort impact social. Nous l’avons fait pour le compte de l’Etat du Sénégal qui en est en partie propriétaire", a expliqué Thierno Seydou Niane, directeur général de la CDC.
 
Selon lui, la centrale solaire va produire de l’électricité et contribuer à amoindrir les coûts de l’énergie aussi bien dans la production que dans sa distribution.
 
Le directeur général de SENELEC, Mouhamadou Makhtar Cissé, et d’autres responsables en charge de la question énergétique, ont pris part à la visite du chantier de la centrale solaire présentée par ses promoteurs comme la première du genre dans la sous-région au regard de sa puissance (20 mégawatts).
 
AKS/BK