Gestion du pétrole et du gaz : Macky Sall insiste sur la transparence
APS
SENEGAL-HYDROCARBURES-GOUVERNANCE

Gestion du pétrole et du gaz : Macky Sall insiste sur la transparence

Dakar, 2 déc (APS) - Le président Macky Sall a réaffirmé vendredi la volonté de son gouvernement de gérer dans la "transparence" et la "responsabilité" les ressources pétrolières et gazières nouvellement découvertes au Sénégal.
 
"L’évènement qui nous réunit aujourd’hui témoigne de ma volonté d’assurer, en toute transparence et responsabilité, une gestion rigoureuse, inclusive et durable de nos ressources pétrolières et gazières, objet de découvertes récentes", a dit le chef de l’Etat en présidant la cérémonie d’installation du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz, au palais de la République.
 
Plusieurs découvertes de gaz et de pétrole ont été faites durant ces dernières années dans le territoire maritime sénégalais.
 
La société américaine Kosmos Energy a terminé début 2016 sa première phase d’exploration au large de la Mauritanie et du Sénégal, une opération qui s’est soldée par des découvertes importantes de pétrole et de gaz. 
 
Le champ gazier appelé "Grand Tortue/Ahmeyim", découvert en janvier dernier, est considéré comme le plus important gisement en Afrique de l’Ouest, avec des réserves estimées à 450 milliards de mètres cubes.
 
Il est à cheval sur la frontière sénégalo-mauritanienne. 
 
En plus de Cosmos Energy, les autorités sénégalaises travaillent avec la compagnie pétrolière Cairn, basée à Édimbourg (Royaume-Uni), et d’autres sociétés, en vue de l’exploitation du pétrole et du gaz dans les années à venir. 
 
"Je demeure convaincu que la promotion d’une approche participative, multi-institutionnelle et multi-acteurs est un impératif pour une gouvernance apte à garantir une prospérité durable", a souligné Macky Sall.
 
Il a par ailleurs évoqué la mission confiée au COS–Petrogaz qui, selon lui, va "assister le président de la République et le gouvernement dans la définition de la politique de développement du secteur pétrolier et gazier, en plus d’assurer le suivi de la mise en œuvre, à travers son secrétariat permanent, son outil de supervision".
 
Ce nouvel organe doit aussi "assurer une impulsion dynamique du secteur de l’énergie et un contrôle stratégique du processus de valorisation des réserves pétrolières et gazières, à travers (…) le renforcement des actions de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE)".
 
Macky Sall ajoute que le COS-Petrogaz est chargé d’élaborer, avec la collaboration du ministère de l’Energie, "un plan directeur de développement pétrolier et gazier et un schéma d’utilisation de ces ressources", en plus de "constituer une nouvelle source de financement social, par le renforcement des capacités budgétaires de l’Etat…"

BHC/ESF