Electrification rurale : vers une harmonisation tarifaire (directeur ASER)
APS
SENEGAL-ELECTRIFICATION

Electrification rurale : vers une harmonisation tarifaire (directeur ASER)


Kaffrine, 15 fev (APS) – Le gouvernement a décidé de faire mettre un terme à la tarification au forfait et d’aller vers une tarification au compteur, pour permettre au monde rural d’accéder à l’électricité, a indiqué, jeudi, à Kaffrine, le directeur général de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER), Baba Diallo.



’’L’énergie coûte cher dans le monde rurale mais également le mode de tarification au forfait est décrié par les populations. Pour remédier à cette situation, le gouvernement a donné des instructions pour qu’on passe à l’harmonisation tarifaire’’, a déclaré Baba Diallo, au terme d’une visite de terrain des réalisations de l’ASER, dans la région de Kaffrine.


‘’Les forfaits vont disparaitre. Nous allons vers une tarification au compteur, que ça soit en pré-payement ou en poste-payement, c’est-à-dire des clients qui sont facturés après une consommation’’, a-t-il ajouté.


Il a expliqué que l’harmonisation tarifaire consiste à appliquer une seule et unique grille tarifaire sur l’ensemble du territoire national, quel que soit l’opérateur qui délivre le service public.


Sur sa visite, l’objectif était de voir les usages productifs qui ont eu à bénéficier des subventions de l’ASER pour un raccordement au service public de l’électricité, a-t-il expliqué.


Souvent, ‘’avec les usages productifs, nous notons un recours à des groupes électrogènes qui sont souvent très coûteux en fonctionnement avec le carburant mais également avec la pollution sonore’’.


‘’Nous travaillons avec le concessionnaire et le promoteur pour passer du groupe électrogène au service public de l’électricité. Et dans ce cadre, nous accompagnons le producteur en lui donnant des subventions’’, a dit Baba Diallo.


Le directeur général de l’ASER et sa délégation ont tour à
tour visité le forage de Maka Bélél, le poste de pesage de Kaffrine et le campement de chasse de Bambouck, à Koungheul.


Avec le forage du village de Maka Bélél, a-t-il fait observer, ‘’nous avons eu à constater l’apport de l’électricité avec le remplacement de groupe électrogène par une source d’énergie fiable qui a permis aux populations d’avoir de l’eau en permanence mais également de développer l’agriculture irriguée‘’.


‘’Nous avons en charge le développement de l’électrification rurale. Et l’objectif dans le cadre du plan Sénégal émergent (PSE), c’est d’arriver à l’accès universel à l’horizon 2025’’, a-t-il fait savoir.


Baba Diallo a par ailleurs annoncé un important programme d’électrification rurale qui va être lancé le 18 février, dans la région de Kédougou.

MNF/OID/ASG