Electrification rurale : vers la  desserte d’environ 250 000 usagers en  fin 2017
APS
SENEGAL- ELECTRICITE

Electrification rurale : vers la desserte d’environ 250 000 usagers en fin 2017

Dakar, 28 fév (APS) - Près de deux cent cinquante mille clients en milieu rural seront connectés au réseau électrique en 2017, par le biais des concessionnaires, a annoncé mardi, à Dakar, le président de la Commission de régulation du secteur de l’énergie (CRSE), Ibrahima Amadou Sarr.
 
"En plus de la baisse du prix de l’électricité enregistrée, le gouvernement dans sa politique d’équité en matière de l’électricité, mais surtout de son vaste programme d’électrification rural, compte en 2017 faire bénéficier 250.000 clients en milieu rural", a dit M. Sarr.
 
Le président de la CRSE s’exprimait lors d’un atelier d’échanges dans le cadre de "la poursuite de l’étude sur l’harmonisation des tarifs de l’électricité".
 
Il a indiqué que le gouvernement a pris d’importantes mesures allant dans ce sens, en attendant l’effectivité de la décision d’harmoniser les tarifs en milieu rural. 
 
"Ainsi, pour un objectif de desserte d’environ 250 000 usagers à la fin de l’année 2017, le coût total de l’harmonisation des tarifs est estimé à environ 31,2 milliards de FCFA sur trois ans", a précisé Ibrahima Amadou Sarr. 
 
Concernant l’évaluation de l’impact financier de l’harmonisation par la commission, l’analyse a porté sur les six concessions déjà attribuées, à savoir Dagana-Podor-Saint Louis, Louga- Linguère-Kébémer, Kaffrine-Tambacounda-Kédougou, Kolda-Vélingara, Mbour, Kaolack- Nioro-Fatick-Gossas.
 
"La commission a comparé pour chaque concessionnaire et pour chaque niveau de service le montant de la composante énergétique du forfait en vigueur et le montant réévalué selon les tarifs de SENELEC", a expliqué M. Sarr à propos de l’évaluation de l’impact financier d’une harmonisation des tarifs de l’électricité en milieu rural.
 
Le président de la CRSE ajoute que le coût de la compensation à verser aux opérateurs intervenant en milieu rural est évalué pour un niveau d’harmonisation initial établi sur la base du prix appliqué par SENELEC à ses usagers équipés de systèmes de prépaiement.

L’équipe de la Facilité d’assistance technique (TAF) de l’Union européenne (Ue) a entamé depuis mai 2016 une étude sur l’harmonisation des tarifs de l’électricité à l’échelle nationale, a-t-il ajouté.
 
Pour sa part, le chef de section infrastructures, de la Délégation de l’Union européenne, Hugo Van Tilborg, a fait part de l’urgence de faire bénéficier les populations rurales d’électricité à des tarifs abordables.
 
Des concessionnaires et des représentants d’associations des consommateurs, qui ont pris part à l’atelier, ont invité le gouvernement à harmoniser les tarifs en milieu rural, en prenant en compte leurs intérêts.

YB/ASB/OID/ASG