Appel au développement et à la maîtrise de la technologie solaire
APS
SENEGAL-ENERGIE-ENVIRONNEMENT

Appel au développement et à la maîtrise de la technologie solaire


Fatick, 28 avr (APS) Le gouverneur de la région de Fatick, Gorgui Mbaye, a plaidé dimanche en faveur du développement de la technologie solaire dans les centres de formation professionnelle et technique afin d’accroître l’offre énergétique et amoindrir ses coûts d’acquisition


‘’ Nous devons faire en sorte de maitriser cette technologie en formant les jeunes dans nos centres de formation professionnelle et technique et arriver à ce que les plaques solaires et autres accessoires utiles soient fabriqués dans le pays’’, a-t-il déclaré au dernier jour du Forum sur l’énergie solaire de Fatick.


‘’Nous avons des ingénieurs compétents et un pays bien ensoleillé, mais pour disposer de cette énergie il faut une meilleure maitrise de cette technologie’’, a-t-il ajouté au cours de cette rencontre tenue en présence du directeur de l’Agence régionale de développement (ARD), Djidiack Faye.


‘’L’accès à l’énergie solaire sur le marché est encore très cher parce que la technologie et tous les matériaux nécessaires à sa fabrication et distribution sont importés’’, a-t-il déploré, préconisant, de fabriquer localement les plaques et accessoires solaires.


‘’L’Etat du Sénégal s’est engagé dans ce créneau, pour former les jeunes, et nous avons des ingénieurs pour cela’’, a-t-il rappelé.


Le chef de l’exécutif régional de Fatick, a, par ailleurs soutenu que l’énergie solaire, ‘’n’est pas seulement pour les pauvres, ou les populations défavorisées, mais doit être présente dans tous les secteurs du développement’’.


‘’L’énergie solaire doit être de qualité pour impacter le développement du secteur formel et informel’’, a-t-il ajouté, rappelant l’ambition du Sénégal d’arriver à un taux d’utilisation de 20 % de cette énergie dans les années à venir.


‘’Il est clair que dans la politique de l’Etat, l’énergie constitue une des priorités au même titre que l’agriculteur et les infrastructures’’, a-t-il ajouté.


Ouvert vendredi, la deuxième édition du Forum de l’Energie solaire a notamment été organisée par l’Agence régionale de développement (ARD) en partenariat avec le Programme de développement des énergies renouvelables (PRODER).


Une foire consacrée à l’énergie solaire, précédée d’un forum réunissant des professionnels du secteur ont ponctué la deuxième édition du Forum de l’énergie solaire de Fatick.


AB/AKS