Virus IAHP : Le Sénégal jusque-là épargné (Aminata Mbengue Ndiaye)
APS
SENEGAL-ELEVAGE-SANTE

Virus IAHP : Le Sénégal jusque-là épargné (Aminata Mbengue Ndiaye)

Dakar, 26 sept (APS) - Le Sénégal, par des stratégies élaborées depuis l’apparition de l’Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) en 2006, est jusque-là épargné de ce virus, a déclaré, mardi à Dakar, le ministre de l’Elevage et des Productions animales.


Aminata Mbengue Ndiaye s’exprimait à l’ouverture d’un atelier régional de formation de trois jours sur "l’élaboration des Procédures opérationnelles de mise en œuvre des Plans de contingence pour la surveillance et le contrôle des foyers d’Influenza Aviaire hautement pathogène (IAHP)".

"Les stratégies de prévention et de contrôle de la maladie étaient axées sur la mise en place d’un système intégré de surveillance épidémiologique. Mais aussi une campagne de sensibilisation sur la maladie", a-t-elle déclaré.

L’organisation en 2007 et en 2009 de deux exercices de simulation pour "tester le plan d’urgence" fait partie de cette stratégie, a-t-elle dit.

Et Aminata Mbengue Ndiaye de souligner que le Sénégal "va poursuivre et renforcer ses capacités en matière de prévention et de lutte contre l’IAHP". Cela est d’autant opportun que "ces maladies émergentes notamment constituent une menace réelle pour la santé animale que pour la santé humaine dans notre région en raison de leurs caractères transfrontaliers" a souligné le ministre de l’Elevage et des Productions animales.

Aminata Mbengue Ndiaye a salué l’organisation au Sénégal de "cet important atelier de renforcement de capacités des services vétérinaires" par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Département de l’agriculture des Etats unis (USDA).

SMD/PON