Une structure travaille à l’homologation du ’’ladoum’’
APS
SÉNÉGAL-ELEVAGE-LABEL

Une structure travaille à l’homologation du ’’ladoum’’

Thiès, 12 jan (APS) - La Fédération nationale des acteurs de la filière ovine (FENAFO) travaille à l’homologation de la race de mouton "Ladoum’’, afin de permettre son exportation, a annoncé samedi à Thiès, son président Abou Kane.

Il s’exprimait lors d’une cérémonie dans le cadre de la 8-eme édition de la Foire bisannuelle qu’organise le Regroupement des éleveurs intensifs de Thiès (REIT).

‘’On travaille à l’homologation du mouton +ladoum+’’, a notamment dit M. Kane. évoquant les perspectives de cette structure née depuis deux ans et qui regroupe acteurs de l’élevage extensif et ceux de l’élevage intensif.

M. Kane explique que cette procédure d’homologation consiste à œuvrer pour la reconnaissance scientifique de cette race qui a vu le jour à Thiès.

"Pour homologuer (une race), il faut d’abord la caractériser, la catégoriser’’, a expliqué Abou Kane, ajoutant que c’est après ce travail que l’on pourra créer un ‘’label ladoum’’ que l’État pourra homologuer.‘’A partir de là, nous pourrons l’exporter’’, a-t-il dit.

Fruit de croisements qui ont démarré depuis les années 1990, entre races locales et la race ‘’tuabir’’ venue de Mauritanie, la race ‘’ladoum’’ s’est développée et s’est répandue à travers le pays, surtout dans les grands centres urbains.

La race ladoum est ‘’dynamique’’, puisqu’en moins de trois ans elle a évolué, a noté le docteur Khadim Guèye, conseiller technique du ministre de l’Elevage et des Productions animales, qui présidait la rencontre. Ses dernières performances sont de 114 cm au garrot, 161cm de long, pour 175 kilos, a-t-il dit.

Ce mouton est une richesse pour le pays’’, a-t-il souligné, notant qu’il était une ‘’attraction’’ lors du dernier Salon international de l’agriculture (SIA) de Paris.

Khadim Guèye n’a pas manqué d’inviter les acteurs de la filière à ‘’démocratiser le ladoum’’ qui est vu par la population comme un ‘’mouton de privilégiés’’. Il les a exhortés aussi a s’inscrire dans une démarche scientifique et dynamique d’amélioration.

La foire du REIT, ouverte le 4 janvier, prend fin dimanche. Elle a enregistré quelque 1200 sujets venus de différentes parties du pays, et répartis entre 200 box.

ADI/ASG