Samba Ndiobène Kâ loue les efforts du président de la République dans la filière équine
APS
SENEGAL-ELEVAGE

Samba Ndiobène Kâ loue les efforts du président de la République dans la filière équine

Rufisque, 28 juin (APS) – Le ministre de l’Elevage et des productions animales, Samba Ndiobène Kâ, a loué samedi à Niague, dans le département de Rufisque, les efforts consentis par le président de la République dans le développement de la filière équine.

’’Je rappelle que la décision du président de la République d’affecter 2% des gains de la Loterie nationale sénégalaise à la filière équine, est une décision très importante. C’est une excellente décision. C’est une doléance vielle de plus de 40 ans que le président a ainsi réalisée. On ne peut que s’en féliciter des efforts fournis par le président Macky Sall et son gouvernement’’, a-t-il notamment déclaré.

Le ministre de l’Elevage et des productions animales s’exprimait au terme d’une visite de plusieurs haras installés dans la zone de Niague et Sangalkam, dans le département de Rufisque. Il était accompagné de nombreux techniciens de son département et de promoteurs de la filière équine et de courses hippiques.

Ka a indiqué que cette tournée entre dans le cadre de la mission que lui a confié le président de la République et après avoir rencontré la semaine dernière plusieurs acteurs du secteur de l’Elevage en perspective de la prochaine fête de Tabaski.

Le ministre de l’Elevage et des productions animales a rappelé ‘’tout l’intérêt’’ que le chef de l’Etat et son gouvernement accordent au secteur.

’’Le président fait confiance aux acteurs de ce secteur’’, a-t-il insisté.

’’Je suis venu aujourd’hui m’enquérir de la situation de ces haras et surtout des initiatives entreprises par leurs promoteurs’’, a notamment expliqué M. Kâ avant d’assurer que le chef de l’Etat accorde une importance particulière à la filière équine.

Le ministre a invité ’’tous les acteurs à privilégier les discussions, le dialogue pour la bonne marche du secteur’’, réitérant ’’l’engagement et la disponibilité’’ de son département et de ses services à accompagner la filière équine.

’’C’est tout à fait normal qu’on prête une main forte à ce secteur’’, a insisté Samba Ndiobène Kâ, assurant ’’de la disposition totale du ministère et de ses différents services à accompagner ce secteur dans la mise en œuvre de ses activités’’.

Samba Ndiobène Kâ a fortement encouragé les promoteurs de la filière équine à davantage persévérer dans leurs activités, malgré les difficultés qu’ils rencontrent.

Il a annoncé la réalisation prochaine, sans plus de précisions, d’un poste de santé vétérinaire dans le zone de Niague, Sangalkam et Lac rose pour mieux veiller sur la bonne santé des chevaux.

SG/OID