Ranch de Dolly : un projet expérimental de restauration des pâturages en gestation
APS
SENEGAL-ELEVAGE

Ranch de Dolly : un projet expérimental de restauration des pâturages en gestation

Dakar, 15 oct (APS) - Un projet expérimental sur la restauration des pâturages du Ranch de Dolly ambitionne de réhabiliter le sol et les pâturages ‘’dévalorisés’’ de cet espace à travers un management et un type d’exploitation entre Hiefer International, Savory Institute et le ministère de l’Elevage, a appris l’APS.

L’élaboration de ce projet expérimental est au menu d’un atelier qui s’est ouvert ce lundi à Dakar.

Les parties prenantes au projet à savoir la direction de l’Elevage, le Centre de suivi écologique, les Eaux et Forêts, l’Institut sénégalais de recherche Agricole (ISRA), l’institut national de pédologie, des associations d’éleveurs et le Directeur du Ranch de Dolly, entres autres, prennent art à cette rencontre.

’’Cet atelier vient compléter toutes les autres rencontres de réflexion initiées jusque-là, sur le devenir de cet important outil de régulation de l’élevage pastoral au Sénégal’’ a souligné Docteur Khadim Guèye, conseiller technique numéro 1 du ministère de l’Elevage et des Productions Animales.

Présidant l’ouverture de l’atelier de cinq jours (15 au 19 octobre) sur ‘’le projet expérimental sur la restauration des pâturages du Ranch de Dolly’’ le conseiller technique a expliqué que ’’le partenaire Savory Institute présent dans plus de 40 pays va, en collaboration avec Heifer Sénégal, revaloriser et réhabiliter le sol et les pâturages parce qu’ils se sont dévalorisés’’.

’’Cette rencontre illustre encore une fois de plus l’engagement du gouvernement à traduire en acte concret la volonté du Président de la République, qui depuis son accession à la magistrature suprême, a clairement exprimé la vocation de réserve agro sylvo pastoral attribuée au Ranch de Doli’’ a-t-il ajouté.

Dans ce sillage, Docteur Daouda Ndao, directeur des programmes de Heifer International Sénégal a précisé que cette structure ’’accompagne le ministère de l’Elevage depuis plus de dix ans pour le développement (de ce secteur). Si on veut développer l’élevage, on ne peut pas laisser en rade le Ranch de Dolly qui joue un rôle important dans le pastoralisme’’.

’’On s’est rendu compte que le Ranch ne joue pas son rôle, les sols sont pauvres et à un certain moment de l’année, il n y a pas même de fourrage. On s’est dit qu’il fallait qu’on fasse quelque chose en partenariat avec la tutelle. C’est ainsi qu’on est entré en contact avec le Savory Institute’’ a-t-il indiqué.

Selon lui, ’’cet institut a organisé plusieurs visites de terrain et ils vont aider à la restauration des sols et des pâturages’’. ’’Ainsi, nous allons durant ses travaux réfléchir sur le management et le type d’exploitation du Ranch de Dolly pour réhabiliter les sols et les pâturages’’, a t-il ajouté.

Pour Dr Ndao, ’’ce projet expérimental va se consacrer sur une superficie pour voir pendant 2 à 3 ans comment on peut restaurer cette partie et si toutefois les conclusions sont positives on pourra passer à l’échelle pour toucher les 87.000 hectares du Ranch de Dolly’’.

SKS/OID/AKS