Le projet
APS
SENEGAL-ELEVAGE

Le projet "Ega Egga" partage son plan de communication avec la presse

Linguère, 4 août (APS) - L’ONG Agronome Vétérinaire Sans Frontière (AVSF) a partagé, mercredi, avec les correspondants de presse basés à Linguère et Ranérou, les contours du plan communication 2016 du projet Ega Egga (transhumants), a constaté l’APS.

 

"Nous avons convié la presse à cet atelier pour partager le contenu du plan de communication élaboré cette année pour améliorer la visibilité de nos actions majeures" a souligné Bélal Ba, responsable de la base de l’AVSF à Linguère.
 
"Cette rencontre de partage a été très fructueuse en termes d’échange, de discussions et nous a permis d’avoir une cartographie des différents acteurs de la presse, de cibler les axes et modalités de collaboration", a-t-il ajouté.
 
"Ega Egga" est un projet de lutte contre la désertification par l’appui au pastoralisme qui sera mis en oeuvre, pendant 4 ans, en partenariat avec des structures comme le PASA Loumakaf et la SAED dans le Ferlo et la Vallée du Fleuve Sénégal.

Selon le document remis à la presse, l’ONG Agronome Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) a reçu un financement direct du Fonds français pour l’Environnement mondial (FFEM) et de la région Rhône et Alpes (RRA) pour dérouler le projet dans les région de Louga et Matam.

Neuf communes des départements de Linguère (Barkedji, Thiel et Dahra), de Matam (Agam Civo, Bokidjiawe et Nbadji) et de Ranérou (Louguere Thioly, Oudalaye et Vélingara Ferlo) sont les cibles du projet.
 


ADS/PON