L’aliment de bétail doit parvenir à ses
APS
SENEGAL-ELEVAGE

L’aliment de bétail doit parvenir à ses "vrais destinataires’’ (organisation d’éleveurs)

Dolly (Linguère), 18 mai (APS) – L’aliment de bétail destiné aux éleveurs touchés par les effets du nouveau coronavirus devra parvenir à ses "vrais destinataires’’ et "jusqu’aux points les plus reculés’’ du pays, a affirmé, dimanche à Dolly, le président de l’union nationale des organisations des éleveurs (UNOES), Harouna Galo Bâ
‘’Il faut que cette aide en aliment de bétail destinée aux éleveurs arrive aux vrais destinataires et jusqu’aux points les plus reculés du territoire nationale’’, a-t-il indiqué.

Il s’exprimait lors d’une visite du ministre de l’Elevage et des Productions animales, Samba Ndiobène Kâ, venu s’enquérir de l’état d’avancement des opérations de distribution de l’aliment de bétail destiné aux éleveurs impactés par le Covdi-19.

Le ministre de l’Elevage et des Productions animales a récemment procédé au lancement des opérations de mise en place de cette aide au niveau des commissions départementales chargées de sa réception et de sa distribution.

Dans le cadre de la réponse du gouvernement au Covid-19, le secteur de l’élevage a bénéficié d’une enveloppe de trois milliards CFA pour l’appui aux éleveurs dans le cadre de l’opération dite de ‘’sauvegarde du bétail’’.

‘’Nous sommes satisfaits de l’arrivée de cette aide. Nous sommes disposés et engagés à accompagner le président de la République’’, a dit le président de l’union nationale des organisations des éleveurs.

Selon un communiqué reçu à l’APS, la distribution de ces aliments sera assurée par des commissions départementales présidées par les préfets. Ces commissions sont composées des représentants des maires, des services techniques (élevage, agriculture, développement communautaire, commerce), des organisations professionnelles d’élevage.

L’aliment de bétail sera cédé aux éleveurs à un prix subventionné à plus de 76%, soit 2.000 CFA le sac de 40 kg acquis à 8.500CFA et livré à destination. Il s’agit de renforcer le fonds revolving mis en place pour l’auto approvisionnement des éleveurs.

SG/ASG