Des acteurs de l’élevage outillés sur les crises pastorales
APS
SENEGAL-ELEVAGE

Des acteurs de l’élevage outillés sur les crises pastorales

Dakar, 28 mai (APS) - Les acteurs de l’élevage ont démarré lundi à Dakar un atelier de formation sur les questions des crises pastorales, a constaté l’APS. 
 
"La formation vise à outiller nos agents pour pouvoir bien appréhender les questions des crises pastorales, les difficultés des éleveurs en vue de les évaluer de manière exhaustive en l’exprimant de façon audible et compréhensible", a expliqué le secrétaire général du ministère de l’Elevage et des Productions animales, Mamadou Ousseynou Sakho,
 
M. Sakho s’exprimait lors de l’ouverture de l’atelier de formation des formateurs en approche LEGS (Normes et directives pour l’aide d’urgence en élevage, en anglais). 
 
Selon lui, il s’agit d’une formation initiée dans le cadre du Projet régional d’appui au pastoralisme dans le Sahel (PRAPS) qui regroupe l’ensemble des services déconcentrés du ministère de l’Elevage.
 
Cette formation vise également à outiller ces acteurs sur le déroulement des actions et les évaluations des crises, a-t-il ajouté. 
 
Les éleveurs sont confrontés à des crises récurrentes dans le Sahel, a rappelé M. Sakho, soulignant l’importance de former les formateurs sur les questions liées à des difficultés que rencontrent les éleveurs sur la pluviométrie ou les questions climatiques. 
 
"Aujourd’hui, que devons-nous faire pour faire face à ces crises et comment trouver des solutions susceptibles d’obtenir une forte résilience sur les éleveurs", s’est-il interrogé.
 
"Le PRAPS a été mis en place pour élaborer et repositionner un plan de contingence aux crises pastorales qui prévoit les modalités pratiques à mettre en œuvre depuis la détection de la crise, l’alerte précoce, le ciblage des zones à risques et la détermination des bénéficiaires’’, a pour sa part rappelé son coordonnateur, Dr Ibrahima Niang.
 
Il a indiqué que le PRAPS vise aussi à procéder à l’évaluation de toutes les actions à entreprendre sur le plan logistique et financier lors des crises pastorales. 
 
Ce plan de contingence de crise pastorale, a-t-il poursuivi, est aussi adossé à un mécanisme de réponse immédiate en vue de mettre en place des instruments de gestion de crises au cas où elles se déclarent. 
 
"Pour mettre en pratique cet outil pédagogique, le PRAPS va organiser 14 sessions de formation pour 1098 participants, étalées sur trois ans", souligne un document remis à la presse. 
 
Il soutient qu’à la fin de l’atelier, les participants devraient être en mesure de comprendre, d’utiliser l’approche LEGS et de maîtriser la formation des adultes (andragogie).
 
Le PRAPS s’attend à ce qu’un nombre critique d’experts sénégalais bénéficie d’accréditation comme formateurs LEGS.


AMN/ASB/OID