Thiès : malentendu au sein de l’Unacois Jappo autour de la tenue d’une foire
APS
SENEGAL-COMMERCE

Thiès : malentendu au sein de l’Unacois Jappo autour de la tenue d’une foire

Thiès, 5 juin (APS) - Des commerçants membres du Bureau départemental de l’Unacois-jappo de Thiès ont dénoncé, samedi, la décision de leur responsable régional d’organiser une foire du 25 juin au 10 juillet 2021, en violation, selon eux, d’une convention interdisant la tenue de toute foire entre le Ramadan et le lendemain de la Tabaski.

Des commerçants membres du bureau départemental de l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS/JAPPO), regroupés au sein d’un comité dit de contestation de la foire, se sont retrouvés devant la gare ferroviaire, sise au marché central de Thiès, pour demander l’annulation de cette foire.

Dans un communiqué le comité note que le responsable régional de l’UNACOIS Dame Diagne a ‘’délibérément mis un terme à la convention de 2015 interdisant toute forme de foire, du début du Ramadan jusqu’au lendemain de la Tabaski’’.

Le comité estime que cette foire prévue à la Promenade des Thiessois va causer des manques à gagner à de nombreux commerçants qui s’activent sur les 14 marchés de Thiès, et qui sont déjà fortement impactés par la pandémie de covid-19.

Pour ertains membres du comité, vu que le mandat est arrivé à expiration, il ne peut prendre de décision au nom de l’UNACOIS.

Les protestataires invitent le maire et le préfet du département à ‘’respecter les clauses de la convention de 2015’’.

Ils envisagent plusieurs actions pour s’opposer à la tenue de cette foire, allant d’une marche pacifique, à une journée noire, n’excluant pas d’aller installer leurs commerces devant la mairie, en guise de protestation, a indiqué Badou Mbaye, premier vice-président du bureau régional de l’UNACOIS.

Joint par l’APS, Dame Diagne a noté avoir été lui-même à l’origine de l’idée d’interdire la tenue de toute foire pendant la période ciblée par la convention de 2015. 

Toutefois, dès lors que la foire n’a pas eu lieu en 2020, en raison de la Covid-19, il estime que suivant l’allègement des restrictions sur les rassemblements, le moment est propice pour la tenue de cette rencontre commerciale.

M. Diagne a ajouté avoir eu l’assurance du maire pour organiser l’évènement, parmi les nombreux demandeurs d’autorisation, dont la mairie a reçu des requêtes dans ce sens. 

Même s’il dit s’opposer à la tenue d’une foire chaque mois, il estime que Thiès ne peut tout de même pas faire exception parmi les grandes villes du monde, en termes d’organisation de foires. 

Il a dit se garder de faire toute déclaration officielle, avant de rencontrer le responsable national de l’Unacois Idy Thiam, qui avait convoqué ce samedi, une rencontre de médiation, reportée à dimanche, à la demande des contestataires.

Pour ce qui est du mandat, M. Diagne relève qu’en attendant que le comité directeur se réunisse le 19 juin pour fixer la date des élections, tous les membres élus du bureau sont habilités à agir au nom de l’UNACOIS. 



ADI/OID