Thiès : le marché bien approvisionné en denrées de première nécessité, avec des prix stables (service commerce)
APS
SENEGAL-CONSOMMATION

Thiès : le marché bien approvisionné en denrées de première nécessité, avec des prix stables (service commerce)

Thiès, 13 mai (APS) - Le marché de Thiès est bien approvisionné en denrées de première nécessité, avec des prix stables, en cette première semaine du mois de Ramadan, a indiqué, lundi, le chef du service régional du commerce, Alioune Samb.
 
"La situation est stable. Le marché est bien approvisionné en denrées de première nécessité utilisées pendant le Ramadan", a-t-il dit à l’APS.

M. Samb a relevé la présence "en quantité suffisante", de riz, d’huile, de sucre, du lait en poudre et de dattes, sur le marché local. 
 
Un stock de 118,5 tonnes de riz brisé non parfumé était disponible à la date du mardi 7 mai dernier, premier jour de jeûne pour la majorité des musulmans sénégalais.

Le prix du sac se situe entre 12 .500 et 13.00 francs CFA, même si le prix dominant reste 12.750 francs. Au détail, le kilogramme de riz est vendu entre 275 et 300 francs CFA.
 
En plus de cette quantité, il y a 134,5 tonnes d’autres qualités de riz sur le marché local (brisé parfumé ordinaire, parfumé de luxe et local).
 
Concernant l’huile en bouteilles d’un litre, 833 cartons étaient disponibles à la même date. Le carton est vendu entre 13.000 et 14.500 francs CFA, là où la bouteille est cédée entre 1100 et 1200 francs, qui reste le prix dominant.
 
Pour ce qui est des bouteilles de 5 litres, 1.071 cartons étaient en stock, pour un prix de 13.750 et 17.500 chacun. Le prix le plus fréquent est 15.800 francs. Le service du commerce a également recensé un stock de 2.257 bouteilles de 20 litres et 272 seaux contenant des sachets d’huile.
 
Le stock de sucre était de 295,5 tonnes, dont 255 tonnes de sucre en morceaux et 40,5 tonnes de sucre cristallisé.

En demi-gros, le sucre en morceaux se vend entre 3.450 et 3.600 FCFA. Au détail, il se situe dans la fourchette de 700 et 800, avec une dominante de 750 francs CFA. Le sucre cristallisé varie de 28000 à 28500 le sac, contre 575 à 600 francs le kilo (prix dominant).
 
Quelque 27,5 tonnes de lait en vrac et 1.275 cartons de lait en sachets (petit et grand modèle confondus) étaient disponibles.
 
Le stock de dattes était de 1.416 cartons, vendus à 7.000 francs CFA l’unité.
 
Quant à l’oignon, il y avait 280 sacs constitués exclusivement d’oignon local, avec des prix en demi-gros compris entre 200 et 225 francs le kilo. Au détail, il est à 250 francs CFA le kilo. Quelque 150 sacs de pomme de terre étaient aussi en stock, pour un prix de 250 francs le kilo.
 
La viande de bœuf coûte entre 2.800 et 3.000 FCFA et celle de mouton 3500 F CFA, a noté M. Samb. 
 
"Sur le marché, on nous a déclaré la raréfaction du poisson noble", a toutefois relevé le chef du service de commerce, avant d’assurer que ses agents assurent le contrôle de la qualité des produits sur le marché, pour la sécurité des consommateurs. 
 
Parallèlement, le service du commerce veille au respect par les boulangers du poids homologué, à savoir 190 grammes pour la baguette de 150 francs CFA.

ADI/ASG/BK