Tension sur le riz : la SAED préconise un écoulement rapide des stocks de la vallée
APS
SENEGAL-COMMERCE

Tension sur le riz : la SAED préconise un écoulement rapide des stocks de la vallée


Saint-Louis, 9 fév (APS) – Le directeur général de la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du delta et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), Samba Kanté, appelle à un écoulement rapide des 4000 tonnes de riz blanc en stock dans la vallée, afin d’enrayer la menace sur la disponibilité du produit au Sénégal.


‘’La situation de tension sur la disponibilité du riz offre une opportunité pour écouler très vite les stocks de riz blanc encore disponibles auprès des riziers de la vallée du fleuve Sénégal, estimés à la date du 6 février à 4165 tonnes’’, a-t-il notamment indiqué dans une note transmise jeudi à l’APS.


Une hausse soudaine de certains produits de consommation courante, dont le riz, a été notée ces derniers jours au Sénégal. Cela a poussé les services du ministère du Commerce à admettre cette inflation tout en écartant tout risque de pénurie.


D’après les explications du ministère du Commerce, cette tension résulterait du fait que l’Inde, principal marché d’approvisionnement du Sénégal en riz brisé homologué, est en pleine période de récolte, alors que le riz importé du Brésil ou de la Thaïlande coûte plus cher.


Le directeur général de la SAED fait ainsi état de la disponibilité d’un stock de 4165 tonnes de riz blanc et de 17 000 tonnes de riz paddy en attente d’être décortiquées chez les riziers de la vallée du fleuve Sénégal.


‘’Le suivi hebdomadaire fait par la SAED montre qu’il y a à tout moment un stock tournant entre 4000 et 5000 tonnes de riz blanc dans les magasins des riziers, malgré les ventes continues et entre 20 000 et 40 000 tonnes de paddy qui attendent d’être décortiquées’’, a-t-il notamment précisé.


Selon Samba Kanté, l’écoulement des stocks en souffrance dans la vallée permettrait aux unités de transformation du paddy de reprendre leurs activités et aux producteurs d’engager la saison sèche chaude en cours en toute quiétude.

AKS/ASG