Sel : des commerçants russes ’’prêts à importer d’importantes quantités’’
APS
SENEGAL-COMMERCE

Sel : des commerçants russes ’’prêts à importer d’importantes quantités’’

Fatick, 3 août (APS) - Des hommes d’affaires et commerçants russes basés à Moscou (Russie) et spécialisés dans la commercialisation locale du sel, ’’sont prêts à importer de Fatick et d’autres zones du pays d’importantes quantités de ce produit’’, a appris l’APS, vendredi.
 
Ces opérateurs économiques disent être prêts à le faire, mais à la ‘’condition que la production locale respecte un ensemble de normes industrielles et de qualité établies dans un cahier des charges’’, a indiqué le président de la chambre de métiers de Fatick, Issa Dièye.
 
"Les hommes d’affaires et commerçants russes sont prêts à importer d’importantes quantités de sel produites à Fatick et même dans d’autres zones productrices du Sénégal, à condition que les normes et exigences de leur pays sur ce produit soient respectées’’, a dit M. Dièye.
 
Il s’entretenait avec des journalistes, en marge d’une réunion du comité régional de développement (CRD) préparatoire à la prochaine Foire régionale de Fatick, prévue du 27 décembre 2018 au 10 janvier 2019.

"A cet effet, a-t-il ajouté, ils nous ont envoyé un cahier des charges où l’ensemble des normes et exigences de qualité requises pour qu’une production industrielle de sel puisse accéder à leur marché intérieur, sont établies’’.

’’Et après réception de ce cahier des charges, a-t-il précisé, on s’est entouré de techniciens sénégalais compétents dans la production d’un sel industriel et de qualité, pour évaluer les normes russes et mesurer nos possibilités à satisfaire leurs exigences pour accéder à leur marché intérieur’’.
 
Il a indiqué qu’après réflexion, ‘’la conclusion principale était qu’il était bien possible, à partir de Fatick, de remplir, de satisfaire toutes les exigences et normes de qualité’’ des partenaires russes ‘’pour écouler’’ le sel vers la Russie.
 
Il s’est réjoui de cette ‘’grande opportunité offerte par ce pays pour écouler le sel produit localement à Fatick et dans d’autres zones productrices’’.
 
M. Dièye a ajouté que ‘’les partenaires russes attendent’’ d’eux ‘’des échantillons de sel pour vérifier’’ le respect du cahier des charges. 
 
’’Et si on arrive à les satisfaire, ils ont déjà pris l’engagement de signer avec la Chambre de métiers de Fatick des accords commerciaux et d’acheter d’importantes quantités de sel industriel à Fatick’’, a-t-il affirmé.
 
’’La seule condition pour les hommes d’affaires russes d’importer du sel au Sénégal, c’est le respect stricte des normes de qualité et de
conditionnement en vigueur dans leur pays où la demande en sel est forte’’, a-t-il encore souligné.
 
Dans cette perspective, il a annoncé que ’’la Chambre de métiers de Fatick a décidé de porter un projet d’implantation dans la commune de Mbellacadio, d’une unité industrielle de raffinage de sel’’. 
 
Les premiers contacts entre les hommes d’affaires russes et les membres de la Chambre de métiers de Fatick, sous la houlette de son président, Issa Dièye, remontent aux phases finales de la Coupe du monde de football, Russie 2018.

Une délégation de la Chambre de métiers de Fatick avait en effet séjourné en Russie durant cette compétition mondiale, qui a enregistré la participation de 32 pays, dont le Sénégal.
 
Selon l’Agence régionale de développement (ARD) de Fatick, la région a une capacité de production annuelle de 100.000 tonnes de sel.


AB/ASG/OID