Saint-Louis : la mairie priée d’autoriser la tenue d’une foire
APS
SENEGAL-COLLECTIVITE-COMMERCE

Saint-Louis : la mairie priée d’autoriser la tenue d’une foire

Saint-Louis, 1 er mars (APS) – Le promoteur de la foire nationale de Saint-Louis, Oumar Diom, a appelé, jeudi, les autorités municipales à autoriser la tenue de cet événement qui avait été reporté à cause de la visite du président français Emmanuel Macron dans cette ville.
 
Il a rappelé que la foire devait se tenir fin janvier et début février, après la signature d’un partenariat avec la mairie. "Mais on n’a pas toujours autorisé la tenue de notre foire", a-t-il dit lors d’un point de presse.
 
"Nous avions déjà reçu une autorisation de la mairie qui nous avait sollicité pour faire le pavage de la devanture du lycée technique avant l’arrivée du président Emmanuel Macron, ce que nous déjà honoré avec nos propres fonds, mais nous sommes dans le regret de constater qu’on bloque toujours la tenue de cette foire", a déploré Oumar Diom.
 
Il a relevé que les 80 commerçants des autres régions du Sénégal ont déjà dressé leurs tentes qui abritent leurs étals de marchandises sur l’espace indiqué. Mais, a-t-il précisé, "la mairie nous a remis une notification d’arrêter la foire sans pour autant nous donner les raisons, alors que les commerçants ont déjà investi leur argent depuis un mois".
 
"Nous demandons au maire de venir à notre secours pour rétablir les commerçants de la foire dans leurs droits, après la signature d’un partenariat avec la municipalité pour la tenue de la foire de 10 jours à Saint-Louis", ajoute-t-il.

Aucun partenariat n’a été signé avec la commune pour l’organisation de la foire, a démenti de son côté le secrétaire municipal de la commune de Saint-Louis, Abiboulaye Lô. Il a toutefois indiqué que le promoteur avait saisi les autorités municipales pour la tenue de la foire à Saint-Louis.
 
La mairie a jugé nécessaire de reporter la tenue de la foire suite à une opposition des commerçants de Saint-Louis qui ont soutenu que cet événement risquait d’affecter leurs chiffres d’affaires, a-t-il expliqué. Selon lui, c’est la raison pour laquelle les autorités municipales ont reporté la tenue de la foire pour éviter d’éventuels troubles à l’ordre public. 


BD/ASB/OID