Ramadan : légère hausse des prix du riz et de l’huile à Kaffrine (service du commerce)
APS
SENEGAL-CONSOMMATION

Ramadan : légère hausse des prix du riz et de l’huile à Kaffrine (service du commerce)

Kaffrine, 24 avr (APS) - Les marchés de la région de Kaffrine (centre) sont marqués en ce début du ramadan, par un bon approvisionnement en denrées alimentaires sur fond d’une légère hausse des prix du riz et de l’huile, a déclaré, vendredi, le chef du service régional du commerce, Chérif Younouss Diédhiou.
 
"Actuellement le marché de la région de Kaffrine est bien approvisionné pour ce qui concerne les denrées de premières nécessité à savoir le riz, l’oignon, l’huile et le sucre. Mais, les prix du kilogramme du riz et du bidon de 20 litres d’huile ont connu une légère hausse", a fait observer M. Diédhiou dans un entretien avec des journalistes. 
 
Il a expliqué que cette hausse légère des prix du riz et de l’huile à Kaffrine est dû notamment à l’augmentation des frets maritimes.
 
"Le riz au niveau des pays exportateurs n’a pas connu de hausse. Mais, ce sont les frais de transport qui ont augmenté. Cela est surtout dû à la situation que nous vivons aujourd’hui c’est-à-dire le COVID-19", a encore expliqué le chef du service régional du commerce.
 
"Pour le riz parfumé le prix du kilogramme est échangé actuellement entre 350 et 400 francs CFA. Pour le riz brisé ordinaire le prix varie entre 300 et 325 francs CFA. Et, le riz de la vallée est échangé à 325 francs", a-t-il détaillé, faisant également remarquer que le prix du bidon de 20 litres d’huile est échangé entre 18 000 et 19 000 francs CFA à Kaffrine.
 
"Pour le riz, nous avons chez les grossistes et demi-grossistes 881 tonnes de riz compte non tenu de ce que nous avons chez les petits détaillants. Dans le marché, nous avons de l’oignon local, de l’huile", a rassuré Chérif Younouss Diédhiou. 
 
Pour le sucre, a-t-il déploré, "nous connaissons actuellement de petites tensions par moment". Mais selon lui, "ce ne sont que de tensions de nature à créer une situation de pénurie". 
 
M. Diédhiou a ainsi écarté tout risque de rupture de stocks durant le mois de ramadan à Kaffrine.

MNF/ASB/AKS