Plaidoyer pour l’achèvement des travaux du marché sous-régional de Tambacounda
APS
SENEGAL-COMMERCE

Plaidoyer pour l’achèvement des travaux du marché sous-régional de Tambacounda

Tambacounda, 20 fév (APS) – Des acteurs des collectivités territoriales et des commerçants ont plaidé, samedi, auprès du ministre du Commerce, Aminata Assome Diatta, pour l’achèvement des travaux de construction du marché sous-régional de Tambacounda.
 
Les travaux de construction de ce marché sous régional sont à l’arrêt depuis près d’un an. Le coût global du chantier est estimé à 1, 5 milliard de francs CFA.
 
L’infrastructure sera dotée d’au moins 76 cantines ainsi que des sanitaires, d’un restaurant, d’un auditorium et des bâtiments administratifs. 
 
‘’Nous sollicitions l’engagement du ministre du Commerce pour finaliser les travaux du marché qui a un grand impact dans le développement de la région de Tambacounda’’, a indiqué le président du conseil départemental, Alassane Sina Cissokho.
 
‘’Les femmes de Tambacounda ont besoin de ce marché pour faire prospérer leur commerce. Elles en ont besoin également pour donner un nouveau visage attrayant à cette ville carrefour, frontalière à plusieurs pays de la sous-région’’, a-t-il dit en s’adressant au ministre du Commerce en visite à Tambacounda dans le cadre du programme public de modernisation des marchés. 
 
 
Le maire de la commune, Mame Balla Lô, a sollicité l’appui du ministre du Commerce pour moderniser le marché central construit sur une superficie de 2 ha.
 
‘’Le marché central de Tambacounda souffre de sa vétusté. Il est construit dans les années 70 et depuis, la population a augmenté (…) ‘’, a-t-il fait remarquer.
 
En mars 2019, le marché central a subi un violent incendie, qui a provoqué d’importants dégâts matériels. 
 
Répondant aux interpellations, le ministre du Commerce, Aminata Assome Diatta, a rappelé la mise en place du comité national de pilotage du programme de modernisation des marchés.
 
Elle indique que plusieurs marchés du pays vont être modernisés avec notamment des allées de manière à prévenir les risques d’incendie.
 
‘’Nous demandons également aux maires des communes ayant enregistré des incendies dans leurs marchés, de faire un bilan afin que nous puissions évaluer les pertes’’, a-t-elle dit.

SDI/ASG