Louga : Le respect des mesures dans les systèmes de production au menu d’une rencontre
APS
SENEGAL-COMMERCE

Louga : Le respect des mesures dans les systèmes de production au menu d’une rencontre

Louga, 20 nov (APS) - La prise en compte des mesures dans les systèmes de production pour plus de compétitivité était au centre d’une rencontre de sensibilisation, vendredi, entre la division de la métrologie de la direction du commerce intérieur et les acteurs au développement, a constaté l’APS.
 
’’Pour que nos produits puissent accéder au marché international, il faut qu’ils soient de qualité et pour avoir de la qualité, il faut nécessairement mettre les processus de mesures qui vous permette d’appréhender la qualité’’, a expliqué le commissaire aux enquêtes économiques, chef de division de la métrologie à la direction du Commerce intérieur, Ibrahima Sarr.
 
Il s’exprimait lors d’un atelier de partage et d’information avec les acteurs au développement sur le projet métrologique qui reste méconnu des Sénégalais. La rencontre s’inscrit dans une tournée entamée depuis le mois d’août dans les 14 régions du Sénégal.
 
’’C’est un projet financé par le Cadre intégré renforcé (CIR) qui est un organisme multi-donateurs de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui finance des pays membres comme le Sénégal pour leur permettre d’accroitre leurs capacités commerciales pour un meilleur accès des produits sénégalais au marché international’’, a souligné M. Sarr.
 
’’Nous sommes là pour partager le projet et sensibiliser surtout par rapport à la nécessité de mettre de la qualité et d’intégrer les processus de mesure dans leurs systèmes de production pour que leurs produits soient plus compétitifs et qu’ils aient accès au niveau international’’, a-t-il dit.
 
Pour aider les acteurs au développement (producteurs, transformateurs, industriels et commerçants), a-t-il poursuivi, une ligne de crédit d’un milliard 200 de Francs CFA financée par le cadre intégré renforcé (CIR) est mise en place en plus des actions d’accompagnement.
 
’’Nous avons lancé un manifeste au niveau des journaux pour accompagner les entreprises qui ont un fort potentiel export à la certification bio et global gamme. Pour accéder au marché international (comme les Etats-Unis), il faut la certification global gamme’’, a-t-il dit.
 
Selon M. Sarr, ’’la certification est un respect des exigences normatives qui font que c’est important que nos producteurs sachent les règlements techniques au niveau des marchés internationaux pour se conformer. La certification donne un gage de qualité’’.
 
Le commissaire aux enquêtes économiques, chef de division de la métrologie à la direction du Commerce intérieur, a précisé que la Louga est la 13ème région à accueillir cette tournée qui va prendre fin à Dakar.
 

SK/OID