Les industries de raffinage s’engagent à acheter 100.000 tonnes d’huile brute (ministre)
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Les industries de raffinage s’engagent à acheter 100.000 tonnes d’huile brute (ministre)

Dakar, 25 mai (APS) – Le ministre du Commerce, Alioune Sarr a annoncé vendredi que les industries de raffinage se sont engagées à acheter la totalité de la production d’huile brute estimée à 100.000 tonnes, correspondant à 300000 tonnes d’arachides.
 
"Les industries de raffinage se sont engagées, pour la présente campagne, à acheter la totalité de la production d’huile brute issue des unités artisanales de trituration estimée à 100.000 tonnes, correspondant à 300000 tonnes d’arachides en coque", a dit M. Sarr.
 
S’exprimant lors de la réunion de lancement de la plateforme de commercialisation de l’huile d’arachide, le ministre a souligné que la SONACOS, OLOSEN, CAIT et FKS "ont pris l’engagement d’acheter respectivement 62500 tonnes, 20000 tonnes, 15000 tonnes et 2500 tonnes".
 
"Le RASIAT s’est engagé au nom des producteurs artisanaux à fournir aux différents industriels toute leur production d’huile brute en respectant les exigences de qualité requises aux fins de raffinage et de mise en marché au prix de 650 FCFA le litre pour l’huile brute et de 125 FCFA le kilogramme", a-t-il ajouté.
 
Il a par ailleurs annoncé que la mobilisation d’une quinzaine d’importateurs regroupés autour de l’UNACOIS Jappo a permis de mobiliser 1 milliard 500 mille de FCFA pour le démarrage des activités de la plateforme avec un système de revolving. 
 
"Ce schéma qui appelle la cohabitation de l’offre locale d’huile d’arachide et l’offre de l’huile raffinée importée pourrait stabiliser une offre suffisante d’huile et éviter des tensions sur les stocks, synonymes d’inflation", a-t-il salué.
 
"Nous sommes non seulement prêts à participer à cet élan de développement national de notre production parce que par essence une production nationale doit d’abord en priorité être destinée à la consommation nationale", a déclaré le directeur exécutif de l’UNACOIS Jappo, Ousmane Sy Ndiaye.

DS/OID/ASB