Le DG de l’ASEPEX pour une amélioration de la participation du Sénégal au SIA
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Le DG de l’ASEPEX pour une amélioration de la participation du Sénégal au SIA

De l’envoyé spécial de l’APS : Amadou Samba Gaye
 
Paris, 1er mars (APS) - Le directeur général de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX), El Hadji Malick Diop, a appelé jeudi à encore améliorer la participation du Sénégal au Salon international de Paris (SIA).
 
Si "beaucoup de choses restent encore à améliorer" dans la participation à ce salon, il n’en demeure pas moins que beaucoup de progrès ont été notés, a reconnu M. Diop. Il a indiqué que le problème de la localisation du pavillon du Sénégal a été "réglé". Le Sénégal expose en effet sur 400 mètres carrés, à l’entrée du premier étage du hall international où son stand est l’un des plus visibles et des plus grands.
 
Et alors qu’il ne payait pas de mine il y a cinq ans, aujourd’hui il est plutôt "beau" et répond aux standards internationaux, a reconnu M. Diop.
 
Il y a aussi que la sélection des entreprises a été menée par un comité, avec 24 exposants répondant aux normes internationales. 
 
Le directeur de l’ASEPEX a toutefois reconnu que efforts dans la gestion des stands sont encore nécessaires. Selon lui, celle-ci obeit en effet à un "certain nombre de critères", l’exposant devant toujours "être debout en face de son stand".
 
Il s’est aussi appesanti sur la nécessité pour les exposants et autres structures participantes de mesurer l’apport du SIA. "Qu’est-ce que le SIA m’a apporté ?" est la question que devrait se poser chaque participant, a-t-il estimé.
 
Concernant les rencontres, El Hadji Malick a conseillé de faire en sorte qu’elles réunissent les Sénégalais et les étrangers, étant entendu que le SIA est une "rencontre internatinoale".
 
Pour lui, le SIA présente des opportunités pour les collectivités locales, comme les acteurs de l’élevage et de l’agriculture de façon générale qu’il convient de tirer à profit pleinement.


ASG/OID/ASB