Le déficit commercial s’est creusé de 7, 9 milliards en octobre (DPEE)
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Le déficit commercial s’est creusé de 7, 9 milliards en octobre (DPEE)


Dakar, 5 déc (APS) – Le déficit commercial du Sénégal s’est creusé de 7, 9 milliards de francs Cfa en octobre, pour s’établir à 194, 7 milliards, a annoncé la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).


Cette situation est imputable aux effets conjugués d’une hausse de 1, 7 milliards de francs importations et d’une baisse des exportations de biens de l’ordre de 6, 4 milliards de francs, rapporte la DPEE dans son Point mensuel de conjoncture consulté mercredi à l’APS.
 
Selon le document, le taux de couverture des importations par les exportations en octobre s’est établi à 30, 8 % après avoir atteint 32, 8 % le mois précédent.


En octobre, les exportations de biens sont évaluées à 104, 8 milliards, contre 111,2 milliards un mois auparavant, soit un repli de 6,4 milliards, équivalant à un pourcentage de (6, 4%).


Cette situation traduit essentiellement la contraction des ventes de produits alimentaires (9, 8 milliards), de produits pétroliers (5, 7 milliards) et, dans une moindre mesure, d’engrais minéraux et chimiques (0, 8 milliard), souligne la DPEE qui lie la diminution des exportations de produits alimentaires à celle des produits arachidiers (6, 1 milliards) et halieutiques (4, 4 milliards).


Dans le même temps, les ventes à l’étranger de titane, de zircon, de ciment et d’acide phosphorique se sont, respectivement, renforcées de 2, 8 milliards, 2, 2 milliards, 2,1 milliards et 1, 2 milliard sur la période, indique le rapport.


En glissement annuel, les exportations de biens se sont repliées en octobre de 6, 4 % (soit 7, 2 milliards) du fait, principalement, de l’or non monétaire (13,5 milliards de baisse), des produits pétroliers (4, 5 milliards) et des produits alimentaires (2, 1 milliards).


La Direction de la prévision et des études économique fait, par ailleurs état d’un repli de 5, 5 % des exportations de ciment, alors que la baisse des ventes à l’étranger des produits alimentaires sont liées aux à celles des produits pour ‘’préparation de soupes, potages et bouillons’’ (2, 2 milliards) et des produits halieutiques (1, 3 milliard).


L’ampleur de cette tendance a été amoindri par la amoindri par la progression des exportations de produits arachidiers de (1 milliard), tandis que les exportations d’acide phosphorique et de zircon se sont respectivement accrues de 10, 3 milliards et 2, 3 milliards sur la période, relève la Note de conjoncture de la DPEE.


En définitive, sur les premiers mois de l’année 2018, les exportations de biens se sont confortées de 43, 3 milliards par rapport à la même période en 2017.


Une amélioration notamment portées par la hausse des ventes d’acide phosphorique (58,5 milliards), des produits alimentaires (54, milliards), du zircon (16,0 milliards), des engrais minéraux et chimiques (6, 9 milliards) et de l’or brut (3,1 milliards), fait-on savoir de même source.


AKS/OID