La division de la Métrologie dotée d’un camion de vérification des ponts bascules et des pèse-essieux
APS
SNEGAL-COMMERCE

La division de la Métrologie dotée d’un camion de vérification des ponts bascules et des pèse-essieux

Dakar, 20 mai (APS) – La ministre du Commerce, des Petites et moyennes entreprises (PME) Aminata Assome Diatta, a réceptionné, jeudi, un camion étalon permettant la vérification des pèse-essieux et ponts bascule.

Elle a officiellement remis les clés du camion au chef de la division de la Métrologie, Ibrahima Sarr.
 
’’Ce camion, qui est le quatrième au sein de la CEDEAO après ceux du Ghana, du Benin et du Burkina Faso, va parachever la couverture déjà effective de la grandeur masse, notamment la vérification des ponts bascules et des pièces essieux’’ a expliqué la ministre.
 
Venue présider la célébration de la journée mondiale de la Métrologie, Aminata Assome Diatta a exhorté le chef de la division de la métrologie ’’à faire bon usage de ce camion et des autres équipements de travail tout en veillant à leur bon entretien’’. 
 
Selon elle, ’’une métrologie performante est adossée à la formation permanente des agents mais aussi à un cadre légal et réglementaire arrimés aux standards internationaux’’. 
 
Dans ce cadre, ’’les acquis obtenus, notamment la réforme des textes et l’information, doivent être consolidée et les diligences nécessaires soient de mise pour leur adoption’’, a-t-elle indiqué.
 
’’La métrologie, définie comme la science des mesurages, est incontestablement la pierre angulaire d’un monde dynamique avec des innovations technologiques qui révolutionnent nos sociétés dans des domaines pointus’’, a-t-elle relevé. 
 
Selon le chef de division de la Métrologie, Ibrahima Sarr, cet équipement ’’permettra de réaliser des essais sur ce qu’on appelle la grandeur masse, notamment les ponts bascules et les pèse-essieux’’. 
 
’’C’est un outil qui nous manquait parce que comme le dit la réglementation pour faire des essais de justesse, il faut aller à une charge proche de la charge maximale’’, a t-il souligné.
 
’’Une chose que nous ne pouvions pas avoir parce qu’ici au Sénégal, nous avons des ponts bascules d’une capacité comprise entre 60 et 100 tonnes’’, a-t-il expliqué M. Sarr. 
 
’’Aujourd’hui, a-t-il ajouté, ce camion va nous permettre de mieux maitriser les essais que nous faisons au niveau des ponts bascules et des pèse-essieux qui sont très importants parce que la vérification des pèse-essieux va permettre à l’Etat du Sénégal d’économiser beaucoup d’argent’’.
 
 
 
 

DS/OID