La campagne de commercialisation arachidière se déroule ’’Trés bien’’  ( DG Sonacos )
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

La campagne de commercialisation arachidière se déroule ’’Trés bien’’ ( DG Sonacos )

Diourbel, 9 avr (APS) - La campagne de commercialisation de l’arachide se déroule très bien même si l’objectif fixé n’est pas encore atteint, a déclaré mardi à Diourbel Pape Dieng, directeur général de la Sonacos.
 
’’Toutes les graines acheminées à la Sonacos ont été achetées et payées. Pour le moment, on est autour de 25 milliards ce qui équivaut à 96 000 tonnes’’, a-t-il dit au cours d’une visite à Diourbel aprés incendie ayant causé des dégâts matériels estimés à plus 700000 FCFA.
 
Selon lui, ce n’est pas par faute de financement que l’objectif fixé à 180000 tonnes n’est pas encore atteint depuis l’ouverture de la campagne en décembre 2018.
 
’’On attend les graines mais il faut reconnaître que cette année, il y a eu plus d’exportation de graines que l’année dernière’’, a souligné M. Dieng.
 
A en croire le directeur général de la Sonacos, un des operateurs économiques qui leur vendait des graines a fait son entrée sur le marché.
 
’’Maintenant, quand ceux qui gardent les graines pour les semences auront fini (...), il va y avoir encore une deuxième collecte. C’est cette deuxième collecte que nous attendons’’, a-t-il assuré.
 
Tous ces facteurs combinés font que la Sonacos n’a pas atteint la collecte de l’année dernière, a t-il laissé entendre.
 
Selon lui, ce qu’il y a de particulier, c’est qu’il fallait mettre en place un système qui fonctionne pour éviter les problèmes entre la Sonacos et les OPE (Opérateurs privés stockeurs).
 
Il a également évoqué un financement de la Banque islamique de développement (BID) à travers sa filiale commerciale ITFC.
 
’’Dans ce type de financement, on ne vous donne pas l’argent pour acheter la graine. Vous achètez la graine et on vous rembourse donc il y a des banques relais’’, a expliqué Pape Dieng.
 
Pour un bon déroulement de la commercialisation cette année, la Sonacos a collaboré avec trois banques relais ( BNDE, CNCA, BSIC) qui payent les graines.
 
’’Et quand on atteint 5 milliards, on envoie les informations à l’ITFC qui aussitôt paye directement les banques relais’’, a-t-il fait savoir.
 
 
 

FD/OID/AKS