Filière avicole : l’ouverture au marché extérieur est ’’inéluctable’’ (officiel)
APS
SENEGAL-MONDE-COMMERCE

Filière avicole : l’ouverture au marché extérieur est ’’inéluctable’’ (officiel)

Dakar, 18 juin (APS) - Augustin Faye, directeur de cabinet du ministre en charge du Commerce, a lié lundi à Dakar l’ouverture prochaine de la filière avicole sénégalaise au marché extérieur à la volonté du pays de respecter ses engagements commerciaux internationaux.
 
‘’ Le ministère du Commerce est en train de se préparer à cette ouverture qui est inéluctable si on veut être en phase avec nos engagements commerciaux internationaux’’, a-t-il déclaré en marge d’un atelier régional dédié aux normes de la concurrence.
 
‘’Notre marché avicole doit s’ouvrir à l’extérieur pour davantage accroître la compétitivité de nos entreprises. C’est l’effort que l’Etat doit fournir pour mettre nos producteurs à niveau pour pouvoir affronter cette ouverture des marchés’’, a-t-il expliqué.
 
‘’Il s’agira d’un travail d’équipe permettant d’accompagner l’ensemble des acteurs. Le Sénégal a fait le choix de diversifier ses partenaires étant donné l’étroitesse de son marché’’, a-t-il souligné, réagissant ainsi à la réticence manifestée par les acteurs locaux après l’annonce de cette ouverture du marché avicole.
 
‘’La filière avicole a fait l’objet d’une certaine réglementation qui a permis d’asseoir un secteur dynamique. L’Etat du Sénégal avait pour y arriver mis en œuvre des restrictions sur certains produits. Cela a permis de rendre compétitif l’aviculture locale’’, a rappelé M. Faye.
 
Le directeur de cabinet du ministre sénégalais du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation et de la Promotion des PME, fait notamment allusion à certaines mesures protectionnistes prises à partir de 2005 pour protéger la filière locale. Il s’agit, entre autres, de l’interdiction d’importation de certains produits de la volaille.

SKS/AKS/ASG