Incendie FIDAK : Alioune Sarr va recevoir en audience les sinistrés , mardi
APS
SENEGAL-COMMERCE- CICES-INCENDIE

Incendie FIDAK : Alioune Sarr va recevoir en audience les sinistrés , mardi

Dakar, 14 oct (APS) - Le ministre du Commerce, du secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME, Alioune Sarr a promis, vendredi à Dakar, de recevoir mardi prochain les victimes de l’incendie survenu au pavillon vert à la dernière Foire internationale de Dakar (FIDAK).
 
 
"Nous allons vous recevoir mardi à 8h dans mon ministère en présence du Directeur général du CICES afin que nous puissions trouver des solutions de la manière la plus calme et tranquille" a-t-il dit à l’endroit des victimes sénégalaises venues ce matin au Centre international du commerce extérieur (CICES) réclamer une indemnisation.
 
M. Sarr procédait au lancement officiel de l’édition 2016 de la FIDAK prévue du 24 novembre au 9 décembre autour du thème : "promotion du partenariat public-privé pour un développement durable en Afrique de l’Ouest". 
 
Parlant au nom des 42 victimes, Alpha Amadou Thiam a souligné que cela fait 10 mois qu’ils courent derrière les autorités du CICES pour être rétablis dans leur droit.

"Certaines rumeurs disent que les victimes étrangères ont déjà été indemnisées mais nous ne pouvons pas confirmer cela. Ce que nous voulons, c’est qu’on nous paie avant le début de la foire" a-t-il dit.
 
Selon lui, "même si c’est l’Etat qui doit payer, c’est au CICES de faire les démarches qu’il faut pour que l’Etat nous dédommage".
 
"Les banques nous acculent, nous ne pouvons plus voyager et les partenaires nous fuient. Pour le moment nous ne parlons pas encore de participation à la foire de cette année mais nous réclamons nos paiements" a-t-il dit sous l’acquiescement de ses collègues.
 
Lors d’un entretien avec l’APS, le directeur général du CICES, Cheikh Ndiaye avait soutenu que "le dossier des sinistrés de l’incendie du pavillon vert était désormais entre les mains des autorités sénégalaises et que le CICES avait fait tout ce qui devait être fait pour les sinistrés".
 
Il avait précisé que les dommages étaient estimés "à 600 millions de frs CFA" et que "le CICES a pris en charge les sinistrés pendant l’évènement et commis des experts pour traiter avec ces sinistrés et évaluer les dommages".
 
M. Ndiaye avait également rappelé que la cause de cet incendie qui a détruit le pavillon vert demeure inconnue.
 

SK/PON