Huile raffinée : les importateurs s’engagent à acheter la totalité des stocks disponibles  (Alioune Sarr)
APS
SENEGAL-INDUSTRIE

Huile raffinée : les importateurs s’engagent à acheter la totalité des stocks disponibles (Alioune Sarr)

Dakar, 15 oct (APS) - Les importateurs-distributeurs d’huile raffinée se sont engagés lundi à acheter la totalité des stocks disponibles auprès des industries de raffinage et de conditionnement et qui s’élèvent actuellement à 5.620 tonnes, a annoncé le ministre du Commerce Alioune Sarr.

M. Sarr, également en charge du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME a signé dans ce sens un protocole d’accord avec les importateurs concernés.
 
Aux termes de ce protocole d’accord, ces acteurs du secteur se sont engagés à acheter la totalité des stocks d’huile raffinée disponibles, soit 5.620 tonnes réparties entre notamment la Sonacos (5220 tonnes) et Oleosen, pour un montant total de 7 milliards de francs CFA.
 
Selon Alioune Sarr, ce protocole, conclu pour une durée d’un an "renouvelable par tacite reconduction à compter de sa date de signature", vise à promouvoir la bonne commercialisation de la production nationale d’huile d’arachide raffinée.
 
Dans cette perspective, Ecobank mettra en place une plateforme électronique, visant à faciliter et coordonner les opérations de commercialisation et à octroyer des crédits aux huiliers et commerçants, a appris l’APS.
 
Le ministre du Commerce en a profité pour rappeler aux parties concernées qu’elles devront désormais nécessairement passer par cette plateforme pour leurs importations, les services concernés, dont la direction du Commerce intérieur et la Douane, étant appelées à "vigoureusement appliquer cette règle".
 
"Ainsi, les importations d’huile de soja et de tournesol seront suspendues pour le moment, pour aménager un marché pour l’huile raffinée d’arachide", a signalé le ministre du Commerce.
 
"Il en est de même pour la production et l’importation des petits formats d’huile de 250 ml à 5 l qui seront réservés à la production locale d’huile raffinée d’arachide", a-t-il ajouté.
 
Pape Dieng, directeur général de la SONACOS, la société de commercialisation des oléagineux du Sénégal, explique de son côté qu’il s’agit d’un "mécanisme consensuel" arrêté d’un commun accord par les différentes parties. 
 
Ce mécanisme régit les conditions de la commercialisation de l’huile raffinée sur le marché national, de même qu’il régule les importations d’huiles raffinées, a indiqué M. Dieng.

DGD/BK/ASG