Fatick : une hausse de 10 à 15 francs sur les prix plafonds de certaines denrées (officiel)
APS
SENEGAL-COMMERCE

Fatick : une hausse de 10 à 15 francs sur les prix plafonds de certaines denrées (officiel)

Fatick, 10 sept (APS) - Les prix plafonds de certaines denrées de première nécessité, comme l’huile de palme raffinée, l’huile en dosettes de 250 ml, le sucre cristallisé et le riz ordinaire brisé ont connu une hausse de 10 à 15 francs CFA dans la région de Fatick par rapport à ceux pratiqués à Dakar, a appris l’APS de source officielle, jeudi. 
 
"Cette hausse du prix plafond de ces denrées de première nécessité, est liée à un différentiel de transport appliqué sur ces produits provenant de Dakar", a expliqué le chef du service régional du commerce, Adama Mohammed Mbaye.

Il s’entretenait avec des journalistes au terme d’un Conseil régional de la consommation (CRC) présidé par le gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye, en présence d’acteurs du commerce régional.

La rencontre a porté sur la fixation des prix plafonds de certaines denrées de première nécessité conformément à un arrêté du ministère du Commerce.
 
Pour les départements de Fatick et Gossas, pour un différentiel de transport de 10 francs CFA, le prix du sucre cristallisé est fixé désormais à 610 francs (600 francs à Dakar), tandis que le riz ordinaire brisé s’échangera contre 310 francs (300 francs à Dakar), l’huile de palme raffinée contre 1210 francs (1200 francs à Dakar) et l’huile en dosettes de 250 ml contre 360, contre 350 francs à Dakar, selon Adama Mohammed Mbaye.
 
Pour le département de Foundiougne, en particulier dans les zones insulaires et autres endroits difficiles d’accès du département de Fatick, comme les localités de Djiffer et Palmarin, le conseil a "adopté l’application d’un différentiel de transport de 15 francs CFA", a-t-il souligné.
 
Pour cette partie de la région de Fatick, le prix plafond du riz ordinaire brisé, qui est 300 francs CFA à Dakar, est fixé à 315 francs CFA et celui du sucre cristallisé à 615 francs. 
 
 Le prix plafond de l’huile de palme raffinée est porté à 1210 francs et celui de l’huile en dosette de 250 ml à 365 francs CFA.
 
Présidant le CRC, le gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye, a annoncé qu’une réunion de coordination restreinte se tiendra, pour une effectivité rapide de ces nouveaux tarifs.

Elle a salué l’engagement des acteurs du commerce de la région à respecter vivement ces nouveaux tarifs pour aider l’Etat qui, selon elle, a renoncé à des taxes pour éviter une flambée des prix sur le marché.
 
Néanmoins, elle a assuré que des contrôles seront menés sur le terrain, pour vérifier l’effectivité des nouveaux prix des denrées concernées dans toutes les zones de la région de Kaffrine.

AB/ASG/BK