La revue annuelle de l’UEMOA
APS
SENEGAL-ECONOMIE

La revue annuelle de l’UEMOA "aide" à identifier les lenteurs dans la réalisation des projets (officiel)

Dakar, 23 oct (APS) - La revue annuelle de l’UEMOA permet au Sénégal de revisiter en profondeur les réformes et politiques communautaires et de déceler ce qui bloque leur mise en application, a indiqué, lundi à Dakar, le secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, Moustapha Ngom.


"La revue annuelle permet de connaître la nature précise des lenteurs qui affectent la mise en application des réformes et politiques communautaires", a dit M. Ngom s’exprimant lors de l’ouverture de l’édition 2017 de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

La revue annuelle correspond à "un moment déterminant pour notre pays qui sera évalué sur ses capacités de prise en compte des réformes, des politiques, programmes et des projet de l’UEMOA et la célérité de leur mise en œuvre", a-t-il estimé. 
 
Les travaux de cette édition qui se poursuivront jusqu’à mercredi réuniront l’équipe technique de la Commission de l’UEMOA, les experts sénégalais et les points focaux représentant différents ministères sur la situation des projets et programmes de l’Union. 
 
Selon lui, la revue annuelle "vise à accélérer le rythme d’internationalisation des réformes des politiques, des programmes et projets de l’UEMOA, mais aussi à approfondir l’intégration régionale". 
 
Il sera question pour les différents pays membres d’œuvrer à la transposition des directives dans les délais impartis et de renforcer le niveau de concertation nationale avec la Commission de l’UEMOA dans le cadre des interventions régionales à internaliser. 
 
"L’édition 2017 se penchera sur l’évaluation de la mise en œuvre du Pacte de convergence, notamment, le respect des critères de convergences fixés", a-t-il indiqué. 
 
Il a ajouté qu’"une nouvelle méthodologie de la revue, élaborée par la Commissions de l’UEMOA, sera mise en œuvre à partir de cette édition, pour créer un cadre rationalisé harmonisé et incitatif pour l’investissement au sein de l’Union". 
 
D’après lui, l’attention sera désormais portée sur certains dispositions particulières des actes communautaires à évaluer et non sur l’acte dans sa globalité.

Et Moustapha Ngom d’ajouter que "les résultats de ces travaux donneront ensuite lieu a un mémorandum qui sera soumis a l’examen des ministres, à l’occasion de leur rencontre au sein de la commission de l’UEMOA pour ce qui est du volet politique". Ce document sera ensuite transmis aux chefs d’Etat et de gouvernement des Etats partis.
 
La revue annuelle de l’UEMOA a été adoptée par l’acte additionnel n°05/2013/CCEG/UEMOA, le 24 octobre 2013, qui a institué une revue annuelle des réformes politiques, programmes et projets communautaire dans les Etats membres de l’UEMOA.

BF/ASG/PON