La lutte contre la délinquance économique et financière  élevée au rang des priorités (officiel)
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FINANCES-GOUVERNANCE

La lutte contre la délinquance économique et financière élevée au rang des priorités (officiel)

Somone (Mbour), 11 déc (APS) – Le Sénégal a élevé la lutte contre la délinquance économique et financière au rang des priorités, en mettant en place des mécanismes de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, a souligné le secrétaire d’Etat auprès du Garde des sceaux, ministre de la Justice en charge des Droits humains et de la Bonne gouvernance, Mamadou Saliou Sow.
 
’’L’engagement de l’État du Sénégal dans ce domaine n’est point infléchi. En effet, dans la Circulaire de politique pénale générale du Sénégal du 14 janvier 2019, la lutte contre la délinquance économique et financière est élevée au rang des priorités du Gouvernement’’, a-t-il indiqué.
 
Il s’exprimait, jeudi, à Somone (Mbour, ouest), à la 34ième réunion plénière de la Commission technique du Groupe intergouvernemental d’actions contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA).
 
Selon M. Sow, il a été demandé aux autorités poursuivantes de prêter une attention particulière à cette forme de délinquance, à travers les enquêtes relatives aux infractions sous-jacentes au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme ainsi que les rapports de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), de l’Office national de lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC). 
 
’’Les efforts déployés dans la lutte contre la délinquance économique et financière constituent désormais un indicateur de performance des procureurs de la République, notamment dans les ressorts à forte activité économique et commerciale’’, a-t-il assuré.
 
 ADE/OID