Lutte contre la corruption : le Sénégal et la Côte d’Ivoire cités pour leurs progrès
APS
AFRIQUE-GOUVERNANCE

Lutte contre la corruption : le Sénégal et la Côte d’Ivoire cités pour leurs progrès

Dakar, 29 jan (APS) - Le Sénégal et la Côte d’Ivoire sont cités pour la deuxième année consécutive par Transparency International parmi "les principaux agents d’amélioration de l’Indice de perception de la corruption (IPC)" en Afrique Subsaharienne.

Selon le nouveau rapport annuel publié mardi par l’ONG, la Côte d’Ivoire et le Sénégal figurent, pour la deuxième année consécutive, "parmi les principaux agents d’amélioration de l’IPC" dans cette partie du continent africain. 
 
"Au cours des six dernières années, la Côte d’Ivoire est passée de 27 points en 2013 à 35 points en 2018, tandis que le Sénégal est passé de 36 points en 2012 à 45 points en 2018", peut-on lire dans le rapport de Transparency International.
 
Il relève que "ces gains peuvent être attribués aux conséquences positives de la législation, des politiques et des réformes institutionnelles entreprises dans les deux pays ainsi que la volonté politique dans la lutte contre la corruption manifestée par leurs dirigeants respectifs". 
 
Avec un score de 37, la Gambie a amélioré de sept points son indice par rapport à l’année dernière, tandis que les Seychelles en ont gagné six, avec un score de 66, selon Transparency International.
 
"L’Érythrée a également gagné quatre points, marquant un score de 24 en 2018", note l’ONG, faisant état en Gambie et en Érythrée, d’un engagement politique combiné à des lois et des aides à la mise en œuvre de la lutte contre la corruption.
 
BHC/BK