Des hommes d’affaires fatickois en quête de nouveaux marchés en Russie
APS
SENEGAL-RUSSIE-ECONOMIE

Des hommes d’affaires fatickois en quête de nouveaux marchés en Russie


De l’un des envoyés spéciaux de l’APS : Salif Diallo

Moscou, 2 juil (APS) - Des hommes d’affaires sénégalais de Fatick (centre) ont annoncé être en discussions avec de potentiels partenaires russes pour écouler en Russie le sel produit dans cette région centre du Sénégal, une perspective pouvant également déboucher sur la vente des produits touristiques de cette zone qui regorge de potentialités dans ce domaine.

"Avec la qualification des Lions, nous avons mis en avant les possibilités qui peuvent s’offrir à nous, et dès notre arrivée sur le sol’’ russe, "nous sommes entrés en contact avec notre représentation diplomatique", a dit le président du Syndicat d’initiatives du tourisme du Sine-Saloum, Issa Barro.

 
Selon M, Barro, par ailleurs président directeur général du "Royal Malango", un établissement hôtelier situé à la sortie de Fatick, ce serait pour les acteurs du tourisme de la région "une faute de rater cette opportunité".
 
 "Mon objectif est d’ouvrir notre région au marché russe qui se présente très porteur", a dit M. Barro, vice-président de la Chambre de commerce de Fatick, attablé avec deux hommes d’affaires russes intervenant dans l’import-export et le tourisme.
 
"Notre ambition est de les amener à visiter notre pays et à investir dans notre région qui regorge de potentialités", notamment en matière de tourisme, a-t-il dit au sujet de ces deux hommes d’affaires russes qu’il a rencontrés par le biais du Bureau économique de l’ambassade du Sénégal à Moscou.
 
Il prévoit à court et moyen terme une visite à l’intention des Tours opérateurs russes, histoire de leur faire découvrir la diversité des produits touristiques de la région de Fatick, "du balnéaire à l’écotourisme en passant par le tourisme sportif (pêche et chasse)".
 
"Je peux vous assurer que les premiers contacts sont très intéressants et en plus d’un voyage à organiser pour notre pays, j’ai prévu personnellement de faire un voyage de prospection en Russie en septembre", a annoncé M. Barro, visiblement très enthousiaste après son entrevue avec son homologue russe intervenant dans le tourisme.
 
Outre le tourisme, "il y a d’autres possibilités dans la pêche et dans la transformation des produits halieutiques sans compter les aliments de volaille", a détaillé le PDG de ’’Royal Malango".
 
Insa Dièye, président de la Chambre des métiers de Fatick, a également pris part à cette rencontre avec l’ambition de "faire de la Russie la future destination du sel fatickois".
 
"Les besoins sont énormes dans ce pays mais dans un premier temps, ils ont demandé d’avoir des échantillons", a-t-il dit, soulignant qu’il a été retenu que leurs futurs partenaires signifient à la partie sénégalaise "les cahiers de charge" devant permettre au sel fatickois d’intégrer un nouveau marché.
 
"Les premiers échanges sont intéressants, maintenant il va falloir travailler sérieusement pour transformer ces relations en véritables affaires", a-t-il par ailleurs ajouté.
 
Insa Dièye qui regrette que les Lions ne soient pas allés plus loin que le premier tour lors du Mondial, a laissé entendre que l’équipe nationale du Sénégal a toutefois laissé "une belle image" en Russie.
 
"Quand on discute avec les gens, c’est le sérieux, la courtoisie et le fair-play", retient l’homme d’affaires.
 
SD/BK