Doing busines : le Sénégal veut faire un bond en avant avec la deuxième phase de Télédac (DG ADIE)
APS
SENEGAL-URBANISATION-INFORMATIQUE

Doing busines : le Sénégal veut faire un bond en avant avec la deuxième phase de Télédac (DG ADIE)

Dakar, 28 juil(APS) - La deuxième phase de la plateforme Télédac va permettre au Sénégal de faire un grand bond en avant dans le classement Doing business, a annoncé jeudi à Dakar, Cheikh Bakhoum, le Directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat(ADIE).
 
S’exprimant lors du lancement de la deuxième phase de la plateforme Télédac, M. Bakhoum a vanté les avantages de cet instrument au-delà de permettre au Sénégal de faire un bond en avant dans le classement Doing business, va réduire de trois mois à 28 jours, les délais d’obtention du permis de construire.
 
La plateforme Télédac est un projet de télé-demande d’autorisations de construire lancé en 2014 avec le concours de l’Investissement facility for Africa(ICF) qui a financé le projet.
 
Selon le Directeur général de l’ADIE, dont la structure pilote le projet, ‘’ cette seconde phase de Télédac intègre la phase deux de l’Acte 3 de la décentralisation’’.
 
‘’ La plateforme Télédac qui n’était opérationnelle qu’au sein des villes de Dakar, Pikine, Guédiawaye, Rufisque s’étend désormais aux 52 communes et dix sous-préfectures de la région de Dakar’’, a-t-il indiqué.
 
Prenant la parole, le ministre de la Promotion des investissements, Khoudia Mbaye, a souligné que la plateforme va supprimer le parcours de l’investisseur, ajoutant qu’elle va promouvoir le ‘’ culte de l’efficacité et la transparence ‘’.
 
Elle a exhorté les maires des collectivités locales à ‘’ s approprier de l’outil Télédac pour réduire les délais d’obtention du permis de construire aux investisseurs surtout étrangers’’.
 
MMN/BHC/ASB