Un fichier national des acteurs de l’artisanat en gestation
APS
SENEGAL-ARTISANAT-PERSPECTIVES

Un fichier national des acteurs de l’artisanat en gestation

Ziguinchor, 29 jan (APS) – Le gouvernement envisage de mettre en place un fichier national des acteurs de l’artisanat à travers un programme national d’identification et d’inscription qui sera bientôt lancé, a indiqué vendredi à Ziguinchor, le ministre en charge de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel.

Le gouvernement va bientôt lancer le Programme national d’identification et d’inscription des acteurs de l’artisanat à travers une procédure numérique dématérialisée en vue d’enrôler tous les acteurs dans un fichier national, a notamment déclaré Papa Amadou Ndiaye en marge d’une cérémonie symbolique de remise de fonds d’appui à des artisans de la Capitale du Sud.

‘’La création de ce fichier entre dans le cadre de notre politique de transformation du secteur informel pour créer plus d’attractivité et d’opportunités. C’est pourquoi nous allons bientôt lancer ce programme national d’identification et d’enrôlement des artisans du pays’’, a-t-il souligné.

En présence des autorités administratives et territoriales et de plusieurs artisans, Papa Amadou Ndiaye est longuement revenu sur les nouvelles orientations de l’Etat pour mieux développer le secteur, ‘’maillon essentiel dans la chaine de développement socioéconomique du pays’’.

‘’L’Etat va dégager une enveloppe globale de 25 milliards francs CFA pour appuyer les artisans dans ce contexte de Covid-19. Une somme de cinq milliards est déjà disponible pour la première phase de distribution des fonds d’appui. Chaque région recevra une enveloppe proportionnelle au nombre d’artisans qu’elle a. Au moins chaque artisan aura un appui de 150.000FCFA’’, a-t-il rappelé.

Evoquant le programme national d’identification des artisans, le ministre a insisté sur la mise en place d’une ‘’procédure simplifiée et dématérialisée en utilisant le numérique pour créer de la plus-value et d’autres possibilités de création de richesses’’.

‘’Avec ce fichier nous pourrons booster le secteur (…) l’objectif initial du président Macky Sall était de porter la commande publique à un taux de 15%. Aujourd’hui nous sommes au-delà de cet objectif parce que la commande publique est entre 20 et 30%. Et nous pouvons hisser ce taux jusqu’à 80 ou 90%’’, a fait valoir Papa Amadou Ndiaye.

MTN/AKS