’’Endev’’ veut davantage rentabiliser la production de foyers améliorés
APS
SENEGAL-ALLEMEAGNE-ARTISANAT

’’Endev’’ veut davantage rentabiliser la production de foyers améliorés

Diourbel, 20 nov (APS) – Mireille Afoudji Ehemba, responsable exécutive de ‘’Energising Development’’ (Endev), une initiative de coopération allemande, a exprimé mercredi à Diourbel, l’option de ce programme d’accompagner les forgerons s’activant dans la production de foyers améliorés à faire davantage de bénéfices en 2020.

‘’L’idée en 2020 c’est de renforcer ce qui existe et non de former d’autres personnes. Tout ce qu’on peut faire c’est d’accompagner les forgerons à faire beaucoup plus de bénéfices’’, a-t-elle dit.

Elle s’exprimait au cours d’une journée de partage d’expériences, de présentation des résultats et de délivrance de récompenses aux meilleures associations régionales de forgerons producteurs de foyers améliorés (ARFPFA).

Après une formation, les forgerons avaient formé des associations. Après quelques années de mise en œuvre l’Endev a décidé de récompenser les meilleures.

‘’La coopération a beaucoup investi pour le développement de la filière et le Fonds vert pour le climat en vient d’accepter de continuer à financer (la confection) des foyers améliorés ; le projet devrait démarrer en 2020’’, a-t-elle annoncé. 

Le programme allemand envisage d’aider les spécialistes du foyer amélioré à accéder facilement aux matières premières notamment les inserts céramiques et la tôle.

‘’Pour les inserts céramiques aujourd’hui on a des producteurs qui ont une capacité de 8 mille par mois, mais c’est insuffisant. On est en train de décentraliser la production au niveau de Kaolack et de Diourbel’’, a-t-elle fait savoir.

Birame Faye, responsable de la division combustible domestique de la Direction des hydrocarbures du ministère du Pétrole et des Energies a, de son côté, magnifié les avancées notées dans ce domaine.

‘’Au début, on avait un souci concernant la pérennisation du programme, mais aujourd’hui, on voit que ce sont les artisans eux-mêmes qui s’organisent dans le cadre de la diffusion des foyers améliorés’’, a-t-il fait valoir.

‘’Nous n’avons plus de souci dans ce domaine parce qu’on sait que même si projet s’achève les artisans vont continuer à produire et à diffuser les foyers améliorés. C’est une activité très positive’’, s’est-il réjoui.

Au cours de cette cérémonie, les associations de Diourbel, Kaolack, Fatick, Mbour, Kaffrine ont été récompensées avec des moyennes allant de 19 sur 20 à 12 sur 20.

Les associations des régions de Thiès, Louga et Saint-Louis qui n’ont pas atteint la moyenne de 10 sur 20 n’ont pas été primées.

Le président de la Chambre des métiers de Thiès a reçu un prix spécial pour son engagement dans la promotion des foyers améliorés dont il est devenu l’ambassadeur.

FD/AKS