Ziguinchor : 100 jeunes porteurs de projets formés en entreprenariat
APS
SENEGAL-JEUNESSE-FORMATION

Ziguinchor : 100 jeunes porteurs de projets formés en entreprenariat

Ziguinchor, 24 juil (APS) – Au total, 100 jeunes porteurs de projets ont été formés à Ziguinchor (sud) par l’Union des jeunes entrepreneurs du Sénégal (UJES) en collaboration avec l’Union des jeunes pour la majorité présidentielle (UJMP), a constaté l’APS.
 
Cette formation qui s’est déroulée dimanche et sanctionnée par la remise de certificats était surtout axée sur la ’’compréhension de l’entreprenariat, l’identification des opportunités, la maitrise du positionnement des entreprises, l’esprit de créativité et d’innovation, la prise de risque et les procédures juridiques’’.
 
’’Nous insistons aussi sur les aspects de leadership et de développement personnel et d’autres techniques du processus d’entreprenariat. L’entreprenariat est l’un des outils les plus efficaces pour faire face à la problématique du chômage en Casamance’’, a expliqué le président de l’UJES Mathieu Kadiona.
 
Le président de l’UJES a lancé un appel aux autorités pour qu’elles viennent ‘’au secours de la jeunesse de Ziguinchor’’. ‘’C’est triste de voir tous ces jeunes délaissés et laissés à eux-mêmes. Nous sommes très déçus des résultats faibles voire nuls des structures d’accompagnement que sont l’ANPEJ, le PAPEJ et le FONGIP’’, a estimé Mathieu Kadiona.
 
Il a invité le chef de l’Etat à procéder à la ‘’fouille et à l’audit’’ de toutes ces structures d’accompagnement pour identifier les sources de lenteur dans les procédures d’obtention de financement ‘’parce que les jeunes ne sentent pas du tout la présence de ces structures’’.
 
’’Notre région regorge de grosses potentialités dans plusieurs domaines, mais les jeunes ne sont pas formés. La formation étant la base de cette émergence tant voulue par les pouvoirs publics’’, a ajouté Papa Alioune Didhiou, président de l’Union des jeunes pour la majorité présidentielle.
 
‘’Nous avons identifié les jeunes porteurs de projets du département de Ziguinchor. Cette session de formation n’est qu’une première étape. Il est prévu une deuxième phase durant laquelle il y aura une mise en relation entre les porteurs de projets et les institutions d’encadrement et d’accompagnement ‘’, a assuré M. Diédhiou.
 

MTN/OID